Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Séverine Pirault, femme entrepreneure de l'année 2015

Christophe Bys , , , ,

Publié le , mis à jour le 22/09/2015 À 19H58

Séverine Pirault 42 ans, fondatrice de Keople, est la lauréate du trophée de la femme entrepreneure de l'année. 

 

Crédits : Stéphanie Jayet 

 

"Je suis une fonceuse, une fille qui a envie de créer", explique la fondatrice de Keople, une start-up nantaise créée en 2013 qui emploie trois personnes. Cette entreprise offre une plate-forme pour mesurer la culture numérique des salariés et poser un diagnostic individuel et global. Puis elle définit un plan d’action pour accélérer la transformation numérique. "Le numérique, c’est avant tout une problématique humaine", explique Séverine Pirault, une femme de convictions. 

À commencer par le goût de la liberté qui a motivé son parcours d’entrepreneur. "Le numérique doit aider à créer un monde du travail plus libre, innovant, collaboratif ", affirme-t-elle. Keople, sa deuxième création d’entreprise, a réalisé un chiffre d’affaires de 110 000 euros la première année. Elle s’investit beaucoup dans les réseaux économiques nantais et a pris des participations dans des start-up comme DoYouBuzz.

Plus que l’appât du gain, c’est son goût pour apprendre qui motive ces investissements. Son CV aligne d’ailleurs les formations. Avec Keople, elle apprend encore et dit découvrir un nouvel univers, celui de la R & D pour développer de nouveaux formats d’apprentissage. "On ne va pas proposer des moocs à des personnes mal à l’aise avec le numérique. Il faut adapter les outils", raconte-t-elle. Elle travaille donc à monter des partenariats avec des chercheurs en sciences humaines et à faire certifier un passeport numérique qui accrédite les compétences des salariés. Après la Banque populaire qui a renouvelé son contrat, Keople travaille aussi avec la Caisse d’épargne des Pays de la Loire ou la SNCF

Conseil à une débutante

"Croire en ses rêves, avoir confiance en soi et de l’ambition pour les réaliser. Il y a toujours des gens pour vous décourager. Il faut bien s’entourer"

 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus