Scandale de la viande : un manque à gagner de 3,5 millions d’euros en France

Par  - Publié le
Lasagnes
© DocteurCosmos - c.c

Selon une enquête publiée par Nielsen ce vendredi 8 mars, les ventes de plats cuisinés à base de viande de bœuf ont fortement baissé au cours des deux semaines passées. Le scandale de la viande de cheval dans les plats cuisinés a causé un manque à gagner de 3,5 millions d’euros pour le secteur en France.

Les séquelles sont douloureuses pour les industriels de l’agroalimentaire après le scandale de la viande cheval dans les plats cuisinés. En effet, selon une étude publiée par Nielsen, les ventes de plats cuisinés sont en forte chute depuis deux semaines, après que l’affaire a éclaté.

"Nos données consommateurs laissent de surcroît penser que la chute des ventes devrait se poursuivre et s'installer assez durablement", observe Sébastien Monard, analyste consommation et grande distribution chez Nielsen.

Le manque à gagner devrait s’élever à 3,5 millions d’euros pour cette période. Pour le seul rayons surgelé, il est de 2 millions d’euros entre les 11 et 24 février. Pour les plats cuisinés frais, il s’élève à 1,3 millions d’euros, et à 400 000 euros pour les raviolis en conserve.
39% des acheteurs affirment se détourner durablement de ces produits devenus à leurs yeux suspects, selon l'analyste. "Une grande majorité de Français (64%) se sentent trompés sur la réelle composition des produits alimentaires et les intentions d'achat des consommateurs reflètent ce mécontentement", commente-t-il.

Une bonne nouvelle toutefois pour les bouchers qui voient leur activité croitre de 39%.

Astrid Gouzik

Imprimer

Partagez l’info :

Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin envoyer à un ami

Effectuer une autre recherche

Rechercher

Identifiez-vous