Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Samsung veut convertir le cinéma numérique à l’écran électroluminescent à LED

Ridha Loukil , , , ,

Publié le

Le géant coréen de l’électronique installe le premier écran électroluminescent à LED dans un cinéma numérique en Corée du Sud. Le prélude à une révolution visant à balayer le traditionnel vidéoprojecteur des salles obscures.

Samsung veut convertir le cinéma numérique à l’écran électroluminescent à LED
Salle de cinéma de Lotte Cinema Word Tower à Seoul
© Samsung

Une première mondiale en Corée du Sud. Le Lotte Cinema World Tower, à Seoul, l’un des plus grands complexes de cinéma en Asie, vient d’équiper l’une de ses 21 salles d’un écran électroluminescent à LED directes.  Fourni par Samsung Electronics, il évite le recours au traditionnel vidéoprojecteur, source de nuisances sonores, de pannes et de problèmes de maintenance. Le géant coréen de l’électronique mise sur cette expérience pour donner le coup de départ à la conversion du cinéma numérique à cette technologie.

Adaptation d'une technologie existante

Rien de nouveau pourtant. Cette technologie existe déjà dans les écrans géants d’affichage public, comme ceux utilisés dans les stades, les centres de conférence, les gares ou les aéroports. Le japonais Mitsubishi Electric en est aujourd’hui le leader mondial. Samsung Electronics ne fait que l’adapter aux exigences du cinéma numérique en terme de résolution, de luminosité et de contraste.

Attention, il ne faut pas la confondre avec la technologie actuelle de télévision LCD à rétroéclairage LED que beaucoup appellent à tort télévision LED. Ici, il n’y a ni LCD ni rétroéclairage. Les LED constituent directement l’image. Chaque pixel fait appel à trois LED : une rouge, une verte et une bleue, à partir desquelles toutes les teintes sont formées par mélange.

Plus de 26,5 millions de LED

En plus de la maturité, la simplicité et la fiabilité par rapport à la technologie émergente d’écrans Oled promue par LG Electronics dans la télévision, cette technologie offre une luminosité 10 fois supérieure à celle des vidéoprojecteurs de cinéma, selon Samsung Electronics. Avant de la commercialiser, le groupe coréen a obtenu sa qualification pour le cinéma numérique. D’une diagonale de 10,3 mètres, l’écran installé au Lotte Cinema World Tower combine plus de ­26,5 millions de LED et affiche une résolution d’image à ultra haute définition de 4096 x 2160 pixels.

Samsung Electronics n’est pas le premier industriel à explorer la technologie d’écrans électroluminescents à LED directes. Le japonais Sony l’a fait en 2012 sur un prototype de téléviseur de 55 pouces présenté alors comme une alternative simple et économique aux téléviseurs Oled dévoilés pour la première fois par LG Electronics et Samsung Electronics au CES, le grand salon de l’électronique grand public, à Las Vegas, aux Etats-Unis, en janvier 2012. Mais il n’a jamais été commercialisé.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus