Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Safran réfléchit à une baisse et une simplification de son offre sur Zodiac

, ,

Publié le , mis à jour le 18/04/2017 À 06H21

Infos Reuters PARIS (Reuters) - L'équipementier aéronautique Safran étudie un plan de secours dans le cadre du rachat de Zodiac Aerospace. Safran reverrait à la baisse son offre de 8,5 milliards d'euros sur Zodiac Aerospace et tenterait de la simplifier, cela dans un contexte de retards de livraisons du fabricant de sièges et cabines d'avions, et de pressions de ses propres actionnaires, apprend-on de source financière.

Safran réfléchit à une baisse et une simplification de son offre sur Zodiac
Safran hésite à prendre une décision avant la publication des résultats semestriels de Zodiac. /Photo d'archives/REUTERS/Gonzalo Fuentes
© Gonzalo Fuentes / Reuters

Safran étudie un plan de secours dans le cadre du rachat de Zodiac Aerospace comprenant une baisse et une simplification de son offre, selon des sources financières. Cette offre restructurée pourrait se faire en espèces et en titres et prendre la forme d'une offre d'achat plus traditionnelle, en lieu et place de l'offre actuelle en deux étapes conçue pour remporter l'approbation des actionnaires des deux groupes.

Safran hésite toutefois à prendre une décision avant la publication des résultats semestriels de Zodiac, précise-t-on sous le sceau de l'anonymat.

Zodiac Aerospace a annoncé vendredi le report d'une semaine de la date de publication de ses résultats semestriels, au 28 avril, en invoquant une "surcharge de travail" liée au projet de rapprochement avec Safran.

Le fonds activiste britannique TCI lutte depuis la mi-février contre ce projet d'acquisition, notamment après l'annonce par Zodiac d'une prévision de baisse d'environ 10% de son résultat opérationnel courant sur l'exercice en cours, au lieu d'une hausse de 10 à 20% prévue auparavant.

Safran ne veut pas courir le risque d'un nouvel avertissement inattendu et se donne quelques semaines pour décider d'éventuellement modifier son prix de 29,47 euros par action, précise cette même source.

Deux sources bancaires ont dit ne pas pouvoir exclure un retrait de Safran, ce qui représenterait le second échec, en sept ans, du rapprochement entre les deux groupes.

A la clôture vendredi, l'action Zodiac s'échangeait 23,56 euros.

Pour Reuters, Tim Hepher; Julie Carriat pour le service français, édité par Danielle Rouquié

Réagir à cet article

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus