Rien n'arrête l'avancée de Fos Distriport

Par  - Publié le | L'Usine Nouvelle n° 3050

L'activité démarre fort sur la zone logistique installée sur le Port autonome de Marseille. Elle augmentera encore d'ici à 2010, date d'entrée en fonctionnement du port à conteneurs Fos-2 XL.

Quand les grèves paralysent les activités pétrolières du Port autonome de Marseille (PAM), Fos Distriport, la plate-forme logistique implantée à Port-Saint-Louis-du-Rhône (Bouches-du-Rhône), continue sa route. C'est ce qu'a voulu prouver l'investisseur immobilier Gazeley, en y inaugurant son premier entrepôt, alors même que le conflit né le 14 mars bloquait Lavera et Fos.

Vu l'enthousiasme des locataires de Distriport, la pérennité du site n'est pas en danger. « Les risques sur cette zone socialement chahutée sont limités au regard de l'intérêt de la plate-forme », affirme Thierry Ehrenbogen, le directeur général de SDV Logistics international, qui exploite sur place, depuis avril 2005, la plate-forme logistique Sud Europe de Danone. Pour lui, les accès faciles vers le sud du pays par autoroute, rail et fleuve et « la proximité avec le port à conteneurs de Fos-sur-Mer, connexion privilégiée avec le Maghreb, l'Océan indien et la côte Ouest Africaine constituent des atouts incomparables ». Sans compter le lancement des travaux du terminal de Fos 2XL, qui triplera sa capacité annuelle d'ici à 2010, à 2 millions de conteneurs par an. Et « si une grève venait à durer, nous dérouterions les chargements sur d'autres ports de la Méditerranée... », ajoute Jean-Claude Bous, le directeur financier de Somaudex-Sogedial, filiale des groupes Bernard Hayot (GBH) et Safo, spécialisée dans l'import-export avec les DOM-TOM et installée dans le bâtiment de Gazeley.

Lancée en 2005, Distriport décolle. Outre les 92 000 m2 d'entrepôts en exploitation, 121 000 m2 sont en construction et 210 000 m2 supplémentaires devraient être lancés cette année. En 2010, la zone comportera 600 000 m2 d'entrepôts ! Les investissements publics et privés s'élèveront alors à près de 330 millions d'euros.

Parmi les investisseurs-promoteurs en piste pour développer la zone, Vinci Immobilier Promotion et Nexity-Geprim, qui livreront cette année, Gazeley, déjà dans les starting-blocks pour un nouveau bâtiment de 30 000 m2 ou encore PRD. Il déposera dans les prochains mois un permis de construire pour un entrepôt de 105 000 m2 qu'utilisera notamment le commissionnaire maritime suisse Kuehne et Nagel. .

Imprimer

Partagez l’info :

Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin envoyer à un ami

Effectuer une autre recherche

Rechercher
Recevez nos newsletters

Identifiez-vous