Usine Nouvelle

S’inscrire à la newsletter
Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Mot de passe oublié ?

L'Usine des Matières premières

Les matières premières sont au cœur de l'industrie, voire de l'économie. Pétrole, gaz, métaux, ferrailles, charbon, terres rares, blé, caoutchouc, cacao… Suivez toute l’actualité des matières vierges et recyclées sur l'Usine des Matières premières. Vous avez besoin d'informations plus pointues sur l'évolution des cours? Vous êtes acheteur ou vendeur de produits indexés sur les prix des matières? Retrouvez nos indices quotidiens, hebdomadaires et mensuels en vous abonnant à Indices&Cotations.

Rhodia pourrait avoir un accès exclusif aux terres rares à Madagascar

, , ,

Publié le

Le groupe allemand Tantalus Rare Earths a annoncé lundi 23 avril la signature d'une lettre d'intention avec le chimiste français.

Rhodia pourrait avoir un accès exclusif aux terres rares à Madagascar © D.R.

L’accord porte sur "une coopération technique pour développer un processus optimal de fabrication de concentrés de terres rares depuis le grand gisement de faible profondeur Tantalus à Madagascar, et la livraison exclusive de ces terres rares à Rhodia".

Le groupe français revendique la place de leader du marché des produits à base de terres rares, fournissant les fabricants de pots catalytiques et de lampes à économie d’énergie.

Selon Rhodia, l’accord final devrait porter surtout sur des quantités de produit atteignant près de 15 000 tonnes par an. En effet, d’après le groupe allemand, le gisement découvert recèlerait 130 millions de tonnes d’argile latéritique contenant des oxydes de terres rares à une concentration de 0,08%. Il est prometteur car les métaux qui s'y trouvent semblent similaires à ceux exploités en Chine.

Les terres rares sont un groupe de 17 métaux dont le lanthane, l'yttrium et le néodyme, indispensables à la fabrication des voitures électriques, des éoliennes, des écrans plats, des disques durs d'ordinateurs ou encore des lecteurs MP3.

Elles ont été au cœur de l’actualité l’année dernière, car 95% de ces métaux sont extraits en Chine. Or, ce pays a réduit ses quotas d’exportation pour maintenir les prix et forcer les entreprises à s’établir sur son territoire.

Selon la société allemande, la demande mondiale pour les terres rares va quasiment doubler d'ici 2015, à 125.000 tonnes par an.
 

Réagir à cet article

2 commentaires

Nom profil

24/04/2012 - 23h41 - zafitsimanito

si le Malagasy ne brade pas tout par cupidité d'une minorité, tout sera parfait. Arrêtons de toujours en vouloir aux autres : c'est nous qui sommes irresponsables entre nous.
Répondre au commentaire
Nom profil

24/04/2012 - 03h26 - besigara

France, arrêtez de voler nos richesses, une centenaire n'est-il pas suffisant, jusque là vous n'avez apporté que misère pour le peuple malgache
Répondre au commentaire
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle
Votre avis ?

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus