Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Maroc

Renault Tanger conclut un accord social annuel avec le syndicat UMT et va relever les salaires

, , , ,

Publié le

La direction de l'usine Renault-Nissan de Tanger a signé avec les représentants de l’Union Marocaine du Travail (UMT) un protocole d'accord annuel. Augmentation de salaires et divers avantages ont été accordés en contrepartie de la réalisation du Plan de Performance Globale de l'entreprise.

Renault Tanger conclut un accord social annuel avec le syndicat UMT et va relever les salaires
Paul Carvalho, directeur du site Renault Tanger qui a fabriqué en 2014 plus de 180 000 véhicules et emploie 5 400 salariés.
© Fadel Senna / AFP

Accord conclu. L'usine Renault Nissan de Tanger a signé samedi 14 février un protocole d'accord avec les représentants du personnel affiliés à l’Union Marocaine du Travail (UMT), a annoncé Renault Maroc.

Point essentiel, le protocole d’accord conclut avec l'UMT, un des plus importants syndicats marocains et en situation ultra majoritaire dans l'usine "prévoit des augmentations de salaires pour toutes les catégories du personnel, ainsi que des revalorisations de salaires" affirme un communiqué de Renault du 16 février. L'Usine Nouvelle a tenté d'obtenir, sans succès, auprès du groupe des précision sur le niveau de ces augmentations. 

Par ailleurs, avant la fin de l'année 2015 , la direction de l’usine et les partenaires sociaux s’engagent à négocier et à mettre en œuvre une convention collective.

A noter que selon le site de l’hebdomadaire marocain La Vie Eco, ces derniers jours, en amont de la signature de l'accord, le syndicat UMT avait mené sur le site de Tanger des actions comme de courts débrayages ou encore le port d’un brassard syndical.

Selon Renault, ce protocole d'accord intervient en contrepartie de la "prise en considération" par les salariés du Plan de Performance Globale de l'usine, un élement clé pour le site dirigé par Paul Carvalho.

Le texte se traduit pour les représentants syndicaux à s'engager "à contribuer activement au développement du sens de la responsabilité et de l'implication de l'ensemble du personnel dans le but d'atteindre les objectifs de l'entreprise", précise Renault Maroc.

Pour rappel, ouverte en février 2012, l'usine de Tanger située à Melloussa, a fabriqué en 2014 plus de 180 000 véhicules. Elle emploie actuellement 5 400 salariés.

L'an dernier comme le rapportait un article de L'Economiste, le protocole d'accord s'était notamment traduit par le principe d'instauration d'un treizième mois.

A titre indicatif, et pour rappel, le salaire minimum légal au Maroc devrait atteindre 2 570 dirhams mensuels (240 euros) après un relèvement de 5%, le 1er juillet 2015.

"conditions tarifaires préférentielles"

Cette année concernant le temps de travail, les salariés de Renault Tanger recevront une prime de compensation du temps de pause ainsi que la mise en place d'un réaménagement du temps de travail. 

D’autres avantages ont été obtenus pour les salariés. Les enfants du personnel scolarisés vont ainsi avoir droit à "une dotation de cartables et fournitures scolaires".

Sur un autre plan, les salariésvont également bénéficier "de conditions tarifaires préférentielles et de financement par le biais d’un crédit à taux nul pour l’acquisition d’un véhicule Renault ou Dacia", indique la même source.

Par ailleurs, quatre salariés se verront accorder une prise en charge des frais de pèlerinage et un aménagement des salles de prières est prévu.

D'autres mesures sont citées  par Renault comme l'encouragement pour l'acquisition d'un logement, la rémunération des congés spécifiques, la mise en place de facilités pour l'accès à la formation et la poursuite des études ainsi qu'une assistance financière pour les études et l'accès aux stages.

Présenté comme le "fruit de la concertation et du dialogue social renforcés", cet accord qualifié "d'important" aura notamment pour objectifs note le groupe "d'asseoir les conditions durables et favorables à la motivation et à l'adhésion du personnel".

Nasser Djama

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus