Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Renato Bialetti et sa cafetière... pour l'éternité

,

Publié le

Vu sur le web Fils du créateur de la célèbre Moka Express, Renato Bialetti a largement contribué à son succès en lancant notamment une importante campagne publicitaire dans les années 50 et en prêtant ses traits à la célèbre mascotte de la marque. Décédé le 11 février dernier, il avait fait le choix que ses cendres reposent à jamais dans la mythique cafetière, de quoi offrir une dernière image culte de ce symbole du savoir-vivre à l'italienne.

Le destin de Renato Bialetti était déjà étroitement lié à la célèbre cafetière créée par son père, Alfonso. Et cette union est désormais scellée à jamais. Décédé le 11 février dernier, Alfonso Bialetti avait en effet choisi que ses cendres reposent dans un exemplaire de ce symbole du savoir-vivre à l'italienne. Comme on peut le voir dans ce tweet posté par le Corriere della Serra, l'image a de quoi surprendre. Mais elle n'est finalement pas étonnante quand on regarde le parcours de celui qui a repris l'entreprise familiale après la deuxième Guerre mondiale.

 

 

Son père avait travaillé dans l'industrie française de l'aluminium au début du 20e siècle. De cette expérience, Alfonso Bialetti crée en 1919 un atelier de fabrication de produits en aluminium, et utilisera donc ce matériau pour fabriquer sa Moka Express, née en 1933. Une petite révolution puisqu'elle permet aux familles italiennes de profiter d'un expresso à domicile et non plus seulement au café. Et cela bien avant la cafetière Nespresso ! Mais avec une commercialisation cantonnée au Piémont natal d'Alfonso et la guerre qui freinera rapidement les approvisionnements en aluminium et en café, la production reste limitée. 

C'est à la sortie de la guerre que la petite cafetière va véritablement décoller, notamment grâce au choix de Renato - qui a pris les rênes de l'entreprise - de mettre en place une véritable campagne marketing. La caricature de celui qui est sympathiquement surnommé "l’homme à moustaches" ("l'omino coi baffi") deviendra ainsi la mascotte de Bialetti, présente sur toutes les cafetières et dans des clips promotionnels qui contribueront au succès de la marque. Exemple marquant : en 1956 à l'incontournable "Fiera di Milano", une reproduction géante d'une Moka Express en train de verser du café fait sensation. 

Dans les années 1980, Renato Bialetti cède ses parts de l'entreprise avec des centaines de millions de cafetières écoulées à travers le monde. La marque conserve depuis ce design qui n'a pas pris une ride mais suit l'évolution des foyers en proposant par exemple depuis 2010 une version compatible avec les plaques à induction. La même année est également marquée par la fermeture de l'usine historique d'Omegna (Piémont) avec une production délocalisée, en Turquie, en Inde et en Roumanie. 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus