Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Matières premières

Recylex paie ses dettes mais ne s'enrichit pas (encore)

Myrtille Delamarche , , , ,

Publié le , mis à jour le 16/12/2015 À 15H35

La survie de Recylex (ex-Metaleurop) reste suspendue à la recherche de nouveaux financements, mais une étape décisive vient d’être franchie avec la validation par le tribunal de commerce de la bonne exécution d’un plan de continuation de 10 ans, au cours duquel le groupe de recyclage a remboursé 58 millions d’euros.

Recylex recycle les batteries automobiles et industrielles pour générer des matières plastiques et des métaux secondaires.

Le Tribunal de commerce de Paris a validé le 15 décembre la bonne exécution du plan de continuation 2005-2015 du groupe Recyclex. Un "ouf" de soulagement pour le groupe français de recyclage, qui a soldé une partie importante du passif de Metaleurop avec le règlement de la dernière échéance (4,3 millions d’euros) du passif concerné par ce plan de continuation.

"C’est une performance exceptionnelle, affirme son PDG Yves Roche, compte tenu du montant du passif de son plan, de sa durée mais aussi des forts aléas économiques rencontrés ainsi que des lourdes procédures judiciaires dirigées à l’encontre de Recylex SA depuis 2005."

Trop tôt pour se réjouir

Car Recyclex reste fragile. Le groupe a remboursé dans le cadre du plan de continuation un total de 58 millions d’euros, dont 42 des 50 millions initiaux et les 16 millions d’euros liés aux procédures judiciaires initiées par les anciens salariés de Metaleurop Nord. L’échéance de remboursement des 8 millions complémentaires a été sortie du plan et reportée à 2019. A ces sommes déjà remboursées s'ajoutent les 27 millions consacrés à la réhabilitation des sites. En outre, la fin du plan de continuation déclenche la clause de retour à meilleure fortune, qui permettra à certains créanciers de réclamer jusqu’à 20% de la trésorerie disponible à fin décembre chaque année. Cette clause concerne un total de créances de 19,2 millions d’euros.

Recylex fait également partie des 5 sociétés faisant l’objet d’une enquête de la Commission européenne pour entente sur les prix des batteries usagées.

Le segment plomb, qui représente presque 74% du chiffre d’affaires, souffre toujours des mauvaises performances économiques liées à des approvisionnements (batteries usagées) coûteux et à un prix du plomb au LME qui a encore perdu près de 15% en un an. Pour pallier ces impondérables, Recylex travaille sur un nouvel outil industriel qui lui permettrait d’augmenter le taux de valorisation des matières traitées dans sa fonderie de Nordenham en Allemagne. Il s’agit plus précisément de "réduire la quantité de plomb partant en scories", précise Gabriel Zeitlin, porte-parole de Recylex.

Souffrant d’un accès encore restreint aux financements bancaires classiques en raison de son passif et de plusieurs procédures encore en cours avec d’anciens salariés de Metaleurop, le groupe est en discussion avec des partenaires pour un refinancement avant la fin du premier trimestre 2016. "Ces discussions portent sur une enveloppe globale couvrant à la fois le besoin en fonds de roulement et le financement du nouvel outil industriel" de l'usine Weser-Metall GmbH de Nordenham, affirme Gabriel Zeitlin.

Recylex, qui emploie près de 680 personnes en Europe, a réalisé un chiffre d’affaires consolidé de 421,5 millions d’euros en 2014, pour une perte nette de 23,9 millions d’euros (-40% par rapport à 2013).

Myrtille Delamarche

Réagir à cet article

Retrouvez l’actualité des sociétés citées dans cet article

Investissements, dirigeants, production, ...

avec Industrie Explorer

  • RECYLEX à PARIS (75008)

1000 INDICES DE REFERENCE

  • Vous avez besoin de mener une veille sur l'évolution des cours des matières, la conjoncture et les coûts des facteurs de production
  • Vous êtes acheteur ou vendeur de produits indexés sur les prix des matières premières
  • Vous êtes émetteur de déchets valorisables

Suivez en temps réel nos 1000 indices - coût des facteurs de production, prix des métaux, des plastiques, des matières recyclées... - et paramétrez vos alertes personnalisées sur Indices&Cotations.

 

LES DOSSIERS MATIERES

 

 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus