Dossier

La Matinale de l'Industrie

Qui veut sauver les emplois de la pharma ?

Par  - Publié le
Santé
© D. R.

La chute de l’emploi dans le secteur pharmaceutique n’est pas inexorable, estiment les industriels. Chiffres à l’appui, ils ont dégagé les leviers à actionner pour limiter la casse sociale.

En octobre dernier, L’Usine Nouvelle avait tiré la sonnette d’alarme sur les plans sociaux en série que connaît actuellement l’industrie pharmaceutique ( ). Son syndicat, le Leem vient à nouveau d’alerter sur l’irrésistible décrue des emplois dans son secteur depuis 2008. Avec des chiffres à l’appui issus d’une "étude prospective sur les facteurs d'évolution de l'industrie du médicament et leur impact à 10 ans sur l'emploi", menée avec les cabinets Arthur D.Little et BPI Group et dévoilée ce mardi.

Au pire 32 000 emplois perdus entre 2010 et 2020

Le point de départ : 117 600 salariés en 2010, tous métiers (production, recherche…) et activités (pharmacie, biotech, sous-traitants de recherche clinique) confondus. Dans un scénario contraint, le secteur pourrait perdre jusqu’à 32 000 emplois d’ici 2020, soit une chute annuelle de 3%. Tous les métiers seraient touchés, en particulier la production - avec 10 600 postes perdus en dix ans sur les 40 800 affichés par la profession en 2010 - et les fonctions marketing et support (hors visiteurs médicaux), qui passeraient de 30 300 à 21 800.

Les raisons ? "Les stratégies d’entreprise répondant à la pression des politiques publiques (réduction des déficits, réglementations accrues) et l’attractivité montante des marchés émergents, au regard desquels la perte de compétitivité de la France se fait sentir, estime le Leem. Autre facteur pénalisant, la France est principalement positionnée sur des produits matures" - les médicaments chimiques - alors que la croissance est du côté des traitements issus des biotechnologies.

Au mieux, 6000 emplois de moins

Un scénario volontariste pourrait limiter la casse sociale à 6 000 emplois d’ici 2020, soit une chute de 0,5% par an, souligne l’étude. Et pourrait même générer une augmentation des effectifs dans la recherche - passant de 16 400 salariés en 2010 à 19 300 en 2020 – et le développement, qui gagnerait 200 emplois. Le remède? "Un véritable pacte industriel autour du médicament" entre entreprises et pouvoirs publics, préconise Philippe Lamoureux, directeur général du Leem.

Des pistes pour renouer avec la croissance

Et, cela mérite d’être souligné, les industriels détaillent les leviers qu’ils peuvent eux-mêmes actionner. Afin de réorienter le modèle de croissance vers les médicaments biologiques et innovants... et "redevenir créateur net d’emplois". Au programme : financer l’innovation (aide aux start-up et PME) et multiplier les partenariats ou acquisitions par les acteurs majeurs, restructurer des sites de production français vers les marchés attractifs. Mais aussi accompagner des salariés en interne (formation des chercheurs aux nouvelles technologies, mobilité, passerelles de reconversion des visiteurs médicaux) et des sous-traitants en externe (consolidation, aide à l’internationalisation)…

Le rêve d’un crédit impôt production

Mais pas question d’oublier les pouvoirs publics ! Et le Leem ne manque pas d’exigences vis-à-vis de l’Etat. Aussi bien pour la recherche (concentration des ressources, facilitation des échanges entre chercheurs publics/privés), que pour l’accès au marché, avec la stabilisation et la simplification de la réglementation, y compris pour l’enregistrement des médicaments. Côté fabrication, les attentes sont grandes, avec un "crédit impôt production" inspiré du CIR pour les produits à forte croissance, et la valorisation de la production européenne dans les prix et le remboursement. Des initiatives concrètes. Sur lesquelles les pouvoirs publics se prononceront probablement lors du CSIS (Conseil Stratégique des Industries de Santé), qui doit se tenir cette année.

Gaëlle Fleitour

Imprimer

Partagez l’info :

Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin envoyer à un ami

Effectuer une autre recherche

Rechercher

Identifiez-vous