Quels députés pour les usines en difficulté ?

Par  - Publié le
Fralib - Gemenos
© Boris Horvat - AFP

M-Real, Lejaby, Florange…Autant de sites qui avaient été sous les feux de l’actualité lors de l'élection présidentielle. A l’occasion des résultats du second tour des élections législatives le 17 juin, L’Usine Nouvelle s’intéresse aux votes dans les circonscriptions accueillant des sites en souffrance. Tour d’horizon.

A l’instar des résultats au plan national, plusieurs circonscriptions ont été remportées par des candidats socialistes. C’est le cas notamment de la 5ème circonscription de Haute Garonne qui abrite l’usine Molex de Villemur sur Tarn. C’est en effet Françoise Imbert qui l’emporte avec 60,24% contre 39,76% pour son adversaire Grégoire Carneiro.

Dans la 4ème circonscription de l’Eure, c’est François Loncle qui remporte l’élection avec 73,09% devant François-Xavier Priollaud du Nouveau centre. L’usine qui a été placée sous les projecteurs durant l’élection présidentielle est celle du groupe M-Real à Alizay.
La députée de la 2ème circonscription de l’Oise, qui englobe Eragny sur Epte où se situe l’usine de Merck, est désormais Sylvie Houssin. Elle remporte l’élection avec 46,92% des voix contre 38,39% pour son adversaire de l’IMP Jean-François Mancel et  14,69% pour la candidate du Front national Florence Italiani.

Dans les deux sites de PSA qui font l’objet de difficultés, à Aulnay et à Sochaux, ce sont des candidats socialistes qui ont été élus. Il s’agit dans la 10ème circonscription de Seine Saint Denis de Daniel Goldberg avec 55,29% des voix et dans la 4ème circonscription du Doubs de Pierre Moscovici, avec 52,44%. Le ministre de l’Economie et des Finances était confronté à une triangulaire face au candidat Charles Demouge de l’UMP et Sophie Montel du Front national.

Arcelor, Photowatt et les autres

De même, les deux sites d’ArcelorMittal situés en Moselle (Florange et Gandrange), font partie de la 8ème circonscription remportée par Michel Liebgott qui remporte le scrutin avec 61,68% des voix face à Fabien Engelmann du Front national.

Toujours en Moselle, dans la 6ème circonscription cette fois, celle qui abrite le site d’Elysee Cosmétiques à Forbach, c’est Laurent Kalinowski qui arrive en tête avec 58,26% des voix face à Florian Philippot du Front national.

Dans la 6ème circonscription de l’Isère, c’est Michèle Corbin qui est élue députée avec 53,92% des voix face au candidat UMP Alain Moyne Bressand. C’est dans cette partie du département que se situe le site de Photowatt à Bourgoin Jallieu. C'est à l'occasion de sa visite sur le site que l'ancien président de la République Nicolas Sarkozy avait annoncé les conditions de reprise du site par le groupe EDF.

Dans la 8ème circonscription des Bouches du Rhône, c 'est Olivier Ferrand, président de Terra Nova, qui a été élu au second tour avec 40,48% devant l'UMP Nicolas Isnard. C'est dans cette zone que se trouve la raffinerie LyondellBasel.

D’autres candidats avaient été élus dès le premier tour. Comme Marie-Odile Bouille dans la 8ème circonscription de Saint Nazaire, là où se situent les chantiers STX. Elle avait obtenu le 10 juin dernier 52,69% des voix. Le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius avait lui décroché la 4ème circonscription de Seine Maritime avec 52,63% des voix. C’est dans ce département que se situe la raffinerie Petroplus de Petit Couronne, en proie à d’importantes difficultés financières depuis le début de l’année. La production a repris récemment sur le site grâce l’appui du groupe Shell.

L'opposition aussi

Reste que certains candidats de l’UMP ou du Front national ont remporté des circonscriptions abritant des sites en difficulté. C’est le cas par exemple de Laurent Wauquiez qui est réélu pour l’UMP dans la 1ère circonscription de haute Loire. Il s’était très impliqué dans le sauvetage de l’usine Lejaby d’Yssingeaux. Il obtient 64,52% des voix face à Guy Vocanson du PS avec 35,48%.

Un autre membre de l’ancien gouvernement, Benoist Apparu, est élu dans la Marne avec 59,55% des voix. Il a en charge notamment le site Bosal de Beine Nauroy située dans la 4ème circonscription du département.

A Fessenheim, c’est l’UMP Michel Sordi qui arrive en tête avec plus de 70% des voix contre Antoine Home du PS. C’est en effet dans la 4ème circonscription du Haut-Rhin que se situe la centrale EDF de Fessenheim. Le président de la République François Hollande a annoncé lors de sa campagne électorale qu'il entendait fermer la plus vieille centrale de France avant la fin de son mandat.

Bernard Deflesselles est élu face à la candidate Joëlle Melin avec 75,07% des suffrages dans la 9ème circonscription des Bouches du Rhone, où se situe l’usine Fralib à Gémenos.

Deux candidats du Front national font leur entrée à l’Assemblée nationale. Notamment Marion Maréchal Le Pen, qui décroche la 3ème circonscription du Vaucluse avec 41,71% des voix. C’’est là que se situe l’usine Continentale Nutrition à Vedene.

Imprimer

Partagez l’info :

Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin envoyer à un ami

Effectuer une autre recherche

Rechercher

Identifiez-vous