Quand l'histoire de l'industrie s'écrivait en banlieue parisienne

Par  - Publié le
L'usine Bayard à Levallois (1897)
L'usine Bayard à Levallois (1897)

Jusqu'au 9 juin 2013, le musée municipal de Nogent-sur-Marne (Val de Marne) consacre une exposition à l'histoire de l'industrie en banlieue parisienne. A travers une série de photos, de gravures et de tableaux, un voyage dans le temps à la découverte d'un patrimoine dont peu de traces subsistent encore aujourd'hui.

Des premières usines de la première moitié du XIXe siècle à la désindustrialisation entamée dans les années 1970, l'exposition qu'organise le musée municipal de Nogent-sur-Marne jusqu'au 9 juin propose une plongée dans la riche histoire de l'industrie en banlieue parisienne.

Si la plupart des sites de la région ont aujourd'hui disparu, les différents documents présentés (gravures, peintures, affiches publicitaires et photographies) permettent de se représenter le paysage urbain de l'époque. 

Dans les Hauts-de-Seine par exemple, l'usine de munitions Gaupillat démolie en 2011, faisait face à l'Île Seguin où Louis Renault fonda sa société en 1899, marquant les débuts d'une période florissante pour l'industrie automobile de Billancourt à Levallois. Issy-les-Moulineaux était alors la ville la plus industrialisée du Val de Seine avec notamment sa manufacture des tabacs, la Brasserie des Moulineaux, la fabrique d'eau de Javel ou encore la fabrique de munitions Gévélot (photo ci-dessous).

A partir de 1860, le Val de Marne a également connu sa révolution industrielle. On pourra ainsi citer la faïencerie Boulenger à Choisy, la manufacture d'orgues Alexandre à Ivry et l'usine du chimiste Rhône-Poulenc à Vitry. Après la Première Guerre mondiale, la croissance industrielle sera toutefois moins importante. Fermée en 1985, les studios et l'usine de pellicules Pathé à Joinville-le-Pont (photo ci-dessous) ont toutefois su profiter de l'engouement pour le cinéma et la photographie avec l'avénement de la société des loisirs.

Mais c'est finalement la Seine-Saint-Denis qui peut-être vu comme le département le plus représentatif de l'essor puis du déclin de l'industrie en banlieue. Jusqu'en 1970, la Plaine-Saint-Denis s'impose ainsi comme la plus grande zone industrielle de France, voire d'Europe. L'implantation de tours de bureaux à Saint-Denis, Montreuil et Bobigny ne permettra malheureusement pas d'enrayer la crise de l'emploi consécutive aux nombreuses fermetures d'usines. Un mouvement qui se poursuit encore aujourd'hui : l'usine PSA d'Aulnay-sous-Bois, premier établissement productif du département en termes d'emplois, doit ainsi fermer en 2014.

Exposition gratuite ouverte jusqu'au 9 juin 2013
Musée de Nogent (2ème étage par l'escalier extérieur)
36, boulevard Gallieni
Nogent-sur-Marne

Accès : RER A : Nogent-sur-Marne / RER E : Nogent - Le Perreux
Horaires d'ouverture (sauf jours fériés) :
- Mardi, mercredi, jeudi : de 14h à 18h.
- Samedi de 10h à 12h et de 14h à 18h.
- Dimanche de 14h à 18h
 

Julien Bonnet

Imprimer

Partagez l’info :

Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin envoyer à un ami

Effectuer une autre recherche

Rechercher
Recevez nos newsletters

Identifiez-vous