Usine Nouvelle

S’inscrire à la newsletter
Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Qu'est devenu le "faux espion" de Renault, Matthieu Tenenbaum ?

,

Publié le

Le nom n'est plus à la Une des médias aujourd'hui, au point que l'on se souvient à peine du visage de ce jeune cadre. Au début de l'année, Matthieu Tenenbaum était accusé à tort dans la fausse affaire d'espionnage chez Renault. Blanchi, il occupe désormais de nouvelles fonctions au sein du constructeur automobile. Nous l'avons croisé au G20 YES, à Nice.

Qu'est devenu le faux espion de Renault, Matthieu Tenenbaum ? © Racerworx - YouTube

Sur sa fiche du réseau social Linkedin, comme sur son profil Facebook, Matthieu Tenenbaum, le jeune cadre de Renault accusé à tort d'espionnage industriel dans l'affaire qui a secoué Renault l'hiver dernier, a toujours son ancien titre "Directeur de projet Véhicule électrique" chez Renault . Il est vrai qu'il y a encore plusieurs mois, avant que le scandale ne s'étale au grand jour, Matthieu Tenenbaum était l'un des promoteurs du projet Tweezy.

C'est donc dans d'autres habits qu'on le croise, tout guilleret, ce 2 novembre 2011 sur la promenade des anglais, à Nice. Raison de sa présence là-bas : le jeune homme est en mission au G20 Yes, le sommet des jeunes entrepreneurs.

Contrairement à ses deux autres collègues de mésaventure chez Renault, Matthieu Tenenbaum, 33 ans, n'a pas souhaité quitter son employeur. Il a obtenu des réparations financières, dont le montant n'a pas été divulgué, et un nouveau poste. Une fois innocenté, il s'est en effet taillé un poste sur mesure que la direction de Renault pouvait difficilement lui refuser après le cauchemar qu'elle lui avait fait vivre.

Matthieu Tenenbaum est désormais chargé du développement des "external venturing". En résumé, son rôle est de repérer les jeunes pousses qui pourraient nourrir l'innovation chez le constructeur automobile.

Pour ses premiers mois, il est encore en repérage des bons contacts, des réseaux à suivre, du décryptage des besoins des start-up par rapport aux grands groupes. Mais la finalité de ce nouveau job  est bien de permettre à Renault d'investir sur les projets innovants.

Le sujet passionne le jeune cadre qui aujourd'hui semble en pleine forme. "Il y a une telle énergie dans ce G20 avec tous ces jeunes entrepreneurs. On se sent très loin de la crise", explique-t-il au détour d'un pause entre deux ateliers.

Si l'on cherchait un cobaye pour prouver les théories de la résilience popularisées par le psychiatre Boris Cyrulnik, on trouverait sans doute chez Matthieu Tenenbaum, un bon client. Il prouve en tous cas que les pires situations peuvent trouver d'heureux dénouement.

Réagir à cet article

Les entreprises qui font l'actu

 

Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus