PSE bouclé chez UPM-Stracel

Par  - Publié le
Site UPM-Stracel de Strasbourg
© UPM-Stracel

250 salariés vont être licenciés, en attendant une éventuelle embauche par le repreneur du site.

Le comité d'entreprise de la papeterie UPM-Stracel de Strasbourg (Bas-Rhin) s'est réuni pour la dernière fois jeudi 3 janvier afin de débattre le plan social accompagnant la fermeture du site, qui emploie 250 personnes.

Selon Yves Bernauer, délégué FO, "les installations vont être mises en état de conservation, ce qui devrait prendre sept semaines. Il y aura lundi une réunion pour savoir combien de personnes seront concernées par ces opérations. Les salariés vont recevoir leur notification de licenciement entre mi-janvier et fin février".

130 des 250 salariés pourraient prochainement être réembauchés dans le cadre du projet de reprise d’une partie des actifs par le duo VPK Packaging Group-Klingele Papierwerke, qui souhaite produire du carton en lieu et place du papier magazine.

La Commission européenne a par ailleurs indiqué qu'elle était prête à accorder 170 millions d'aides au groupe finlandais UPM-Kymmene s'il décidait de réaliser à Strasbourg son projet de construction d'une usine de production de biocarburant de deuxième génération. Mais cet investissement, d'un montant total de 411 millions d'euros, n'est pas encore validé.

Thomas Calinon

Imprimer

La fiche BLUE PAPER à STRASBOURG avec Industrie Explorer

lieu

TOUT SAVOIR SUR...
Ses investissements, ses actualités, ses dirigeants, sa production...

Voir la fiche

Partagez l’info :

Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin envoyer à un ami

Effectuer une autre recherche

Rechercher

Identifiez-vous