Produits laitiers: Français et Chinois stars du Top 20 des meilleurs groupes (Rabobank)

Par  - Publié le
Lait
© DR

Les Français sont toujours en bonne place dans le classement des fabricants mondiaux de produits laitiers effectué par la banque néerlandaise Rabobank. Originalité de l’année, révélatrice de la tendance actuelle: deux groupes chinois apparaissent dans le Top 20.

Cocorico ! Dans le secteur des produits laitiers, Danone (14,7 milliards de dollars de chiffre d’affaires) et Lactalis (12,7 milliards de dollars) arrivent en deuxième et troisième positions du classement Rabobank des meilleurs fabricants de produits laitiers dans le monde. Juste derrière le géant suisse Nestlé, avec un chiffre d’affaires de 25,9 milliards de dollars en 2009.

Deux autres groupes français sont aussi présents plus bas dans le classement : Bongrain en 15ème place (contre 13ème en 2008) et Bel en 19ème position. Un autre groupe pourrait bientôt les rejoindre, suite à la reprise d’Entremont par Sodiaal.

Parmi les firmes occidentales, Dean Food, Kraft Foods ou Unilever restent dans les dix premières places. Suivent ensuite des entreprises japonaises, comme Meiji Dairies, ou canadiennes (Saputo).

Les pays émergents plus présents


A noter pour la première fois l’entrée de deux producteurs laitiers chinois, Mengniu (16ème) et Yili (17ème). Le premier était déjà présent dans le classement l’année dernière, mais a gagné trois places. Il est rejoint cette année par son rival au chiffre d’affaires de 3,54 milliards de dollars.

Plus globalement, la tendance est à la montée des entreprises non occidentales dans le classement. « Les entreprises opérant en Europe ou aux Etats-Unis peuvent difficielement atteindre la croissance, alors que les entreprises des marchés en développement ont l’occasion d’augmenter leurs ventes du fait de la croissance de la demande des marchés intérieurs », a commenté la banque. Elle table sur une entrée imminente d’un conglomérat brésilien, en cas d’accord entre Itambe, Centro Leche, Confepar, Mineiras Cemil et le lait des Mines.

La tendance pourrait aller de plus en plus à de nouveaux partenariats entre les géants de l’Occident et les entreprises des pays émergents présents sur des marchés d’avenir, à l’instar du partenariat Danone et Unimilk annoncé le 18 juin.
 

Imprimer

Partagez l’info :

Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin envoyer à un ami

Effectuer une autre recherche

Rechercher
Recevez nos newsletters

Identifiez-vous