Première pierre pour la future usine de la Confiserie du Roy René

Par  - Publié le
Visuel du futur site à Aix-en-Provence
Visuel du futur site à Aix-en-Provence
© Confiserie du Roy René

Le fabricant de calissons d'Aix-en-Provence transfèrera durant l'été 2013 sa production sur un nouveau site plus adapté à ses ambitions de développement.

"Le rêve de ma vie d'entrepreneur." C’est ainsi que Maurice Farine, PDG de la Confiserie du Roy René à Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône), a qualifié le lancement officiel, mardi 11 septembre, de la construction de sa future usine, après cinq ans de quête d'un terrain et de procédures administratives pour parvenir à ses fins.

L'investissement s'élève à 12 millions d'euros pour une unité de production de calissons qui occupera à compter de juillet 2013 une SHON (surface hors œuvre nette) de 5 800 m², le long de l'ex-nationale 7.

Conçu par l'architecte Christophe Gulizzi, le projet, à la fois esthétique par l'utilisation de la "Pierre de Castillon" et écologique par ses choix d'aménagement (toiture photovoltaïque de 2 500 m², traitement biologique des eaux...), comprendra les ateliers de fabrication, un parcours de visite touristique, un musée, une boutique ainsi qu'un restaurant d'entreprise. Il permettra à la PME d'investir plus massivement de nouveaux marchés, comme, entre autres, l'accompagnement de café, mais aussi de sécuriser durablement ses approvisionnements puisqu'il est associé à la plantation sur le pays d'Aix de 8 hectares d'amandiers.

Créée en 1920, la Confiserie du Roy René emploie 75 salariés. Sa production de calissons a dépassé l'an dernier les 450 tonnes. "Nous sommes aujourd'hui l'une des dix premières confiseries de France à capital français. Nous voulons entrer à cinq ans dans le Top 5", annonce Maurice Farine.

Imprimer

Partagez l’info :

Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin envoyer à un ami

Effectuer une autre recherche

Rechercher
Recevez nos newsletters

Identifiez-vous