Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'usine Agro

Pourquoi Walmart veut contrôler ses approvisionnements en porc chinois via la blockchain

Marine Protais ,

Publié le

Vu sur le web Walmart, le géant américain de la distribution, testera début 2017 la technologie blockchain d’IBM pour contrôler la provenance de sa viande de porc chinoise et améliorer l’efficacité de sa logistique.

Pourquoi Walmart veut contrôler ses approvisionnements en porc chinois via la blockchain © Sven Holzwig

La blockchain serait efficace bien au-delà des transactions financières. Mais peu d’entreprises en ont fait l’expérience. Walmart pourra bientôt se féliciter d’être l’un des pionniers de la blockchain appliquée à la logistique. Le géant américain de la grande distribution commencera début 2017 un test grandeur nature. Pendant quatre mois, son approvisionnement en viande de porc chinoise sera contrôlé via une chaîne de blocs.

Cette technologie permet de stocker et transmettre des données de manière transparente, sécurisée et indélébile. Dans le cas de Walmart, l’identité de chaque acteur de la supply chain (éleveur, abattoirs, transformateurs, centres logistiques…) ainsi que les informations concernant chaque transaction seront enregistrés sur un système blockchain développé par IBM à partir de la technologie du projet Hyperledger.

Walmart fera également le test pour une partie de ses produits alimentaires provenant des Etats-Unis. Le distributeur a choisi ces deux biens car ils sont produits en grande quantité et lui donneront ainsi un bon aperçu de la façon dont la blockchain fonctionne et de ses bénéfices, explique le Wall Street Journal. Ses partenaires IBM et l’Université de Tsinghua de Pékin évalueront les résultats à la fin du test.

%%ARTICLELIE:473193%%

Transparence POUR les consommateurs

La chaine américaine y voit un moyen de contrôler la provenance des porcs rapidement et ainsi être plus transparent vis-à-vis des consommateurs. Pendant des années, le revendeur a essayé comme d’autres de contrôler la traçabilité de ses produits, explique le Wall Street Journal. "Mais les PC et les puces RFID étaient trop encombrants et surtout pas accessibles à l’ensemble de la supply-chain, notamment les petits éleveurs et fermiers, explique Frank Yianas, vice-président qualité alimentaire chez Walmart. Désormais, les smartphones associés au cloud et à la blockchain rendent le contrôle de la traçabilité possible, avance-t-il. Les smartphones sont omniprésents, même à la ferme. Walmart peut ainsi développer son application blockchain."

L’entreprise américaine y voit aussi un moyen d’améliorer l’efficacité de sa logistique et  réduire le gaspillage alimentaire en gérant mieux les stocks.

Fleury Michon s'y intéresse aussi

Walmart n’est pas le seul à s’intéresser de près à la chaîne de blocs pour la gestion de la supply chain. En France une première conférence sur le sujet s’est tenue fin novembre lors du salon Supply-Chain Event à Paris. Le mot commence à faire son apparition dans la plupart des services achats et logistiques des grands groupes industriels. Notamment ceux de la filière agroalimentaire confrontés aux scandales alimentaires et aux interrogations des consommateurs concernant la provenance des produits.

En France, quelques acteurs, encore rares, réfléchissent à des projets d’expérimentation. Comme Fleury-Michon et  Dartess, filiale du Groupe Tesson spécialisée dans la logistique et le conditionnement des vins et des spiritueux. Ces projets devraient se multiplier dans quelques mois, une fois que Walmart aura montré la voie.

Réagir à cet article

 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus