Usine Nouvelle

S’inscrire à la newsletter
Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Campus

Pourquoi les étudiants des Arts et Métiers en appellent à François Hollande

Aurélie Barbaux ,

Publié le

Dans une Lettre ouverte au président de la République, les présidents des associations d’étudiants des sept écoles des Arts et métiers, s’étonnent et s’inquiètent de la nomination de Laurent Champaney, actuel directeur général adjoint à la formation, au poste de directeur général.

Pourquoi les étudiants des Arts et Métiers en appellent à François Hollande © Pascal Guittet - L'Usine Nouvelle

Les étudiants des Arts & Métiers sont inquiets. Et c’est par le biais d’une lettre ouverte au président de la République qu’ils le font savoir. La raison, la nomination de Champaney, actuel directeur général adjoint à la formation, au poste de directeur général, en remplacement de Laurent Carraro, arrivé en fin de mandat.

Selon les étudiants, il ne serait pas le mieux à même d’apaiser le climat ambiant. « Ces dernières années, les réformes statutaires, les évolutions des maquettes pédagogiques, les positions et attitudes tenues par les différents corps constituant notre École, ont engendré le climat social tendu dans lequel nous évoluons actuellement », écrivent les étudiants.

Or apparemment aucun des candidats au poste n’aurait fait l’unanimité du Conseil d’Administration de l’École qui les a tous auditionnés, montrant par-là  « un clivage très préoccupant », la nécessité « de rassembler les parties prenantes des Arts & Métiers autour d’un candidat consensuel » extérieur à l’école. D’où l’inquiétude des étudiants.

Réagir à cet article

3 commentaires

Nom profil

16/02/2017 - 11h18 -

Choix politique par des idéologues décidés à mettre les Arts et Métiers sous contrôle, réduire l'influence des Alumnis et rabaisser le niveau sous prétexte de démocratisation !
Répondre au commentaire
Nom profil

09/02/2017 - 00h28 -

Dommage que l'article ne réponde pas a la question qu'il porte dans son titre. Pouvez vous interroger les étudiants pour connaitre les vraies raisons d'un tel mécontentement et non vous limitez a un simple "on aime pas ce monsieur, on a besoin de quelqu'un qui apaise la situation" (démarche qui va certainement contribuer a ne pas apaiser la situation). Quels sont ces "clivages" autour de quels sujets se trouvent les principales divergences. Enfin est-ce que tous les élèves se retrouvent dans ces propos ou seulement une certaine partie ... ou élite ? D'avance merci
Répondre au commentaire
Nom profil

07/02/2017 - 21h41 -

C est une terrible nouvelle. On a choisi un trotskiste pur et dur qui va faire des dégâts
Répondre au commentaire

Les thèmes de L'Usine Campus


 

Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus