Usine Nouvelle

S’inscrire à la newsletter
Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Plastiques 2005 relocalise deux productions en Touraine

, ,

Publié le

Le plasturgiste Plastiques 2005 a relocalisé en France, à Savigné-sur-Lathan (Indre-et-Loire), deux activités produites en Chine. La PMI cherche un partenaire pour accompagner ses investissements.

Plastiques 2005 relocalise deux productions en Touraine © D.R.

"La croissance est là. Les clients français et européens sont demandeurs, mais nous n'avons pas tous les moyens techniques pour y répondre", résume Brice Collier, président de Plastiques 2005, une PMI de Savigné-sur-Lathan, près de Tours (Indre-et-Loire), qui a récemment relocalisé sur les bords de Loire deux productions que ses clients sous-traitaient en Chine.

Plastiques 2005 récupère ainsi 800 000 euros d'activité supplémentaire, à savoir des capots de machine à affranchir fournis à l'usine hollandaise de Neopost, ainsi que divers produits destinés à une marque française de puériculture. "Nos donneurs d'ordre français et européens souhaitent mieux maîtriser leur chaîne logistique. Or, la proximité est primordiale, ajoute Brice Collier. A nous de rester compétitifs sur les prix de revient, nous avons encore des marges de progression."

Objectif zéro déchet

Cette PME d'une centaine de salariés et 11,7 millions d'euros de chiffre d'affaires cherche actuellement un partenaire industriel afin de lever 1 million d'euros. Cette ouverture du capital déclenchera un investissement de 2,3 millions d'euros déjà programmé.

Cette entreprise familiale projette d'étendre ses locaux en se dotant d'un hangar de stockage. Le nouvel entrepôt permettra à Plastiques 2005, retenu par la région Centre Val de Loire dans le programme usine du futur, de redéployer sa production. "Nous renouvelons notre parc machines, dit Brice Collier. Nous prévoyons aussi de mieux recycler nos déchets afin de les réintégrer dans le circuit de production."

Enfin, Plastiques 2005 a obtenu une aide à la réindustrialisation de l'Etat de 500 000 euros fin 2015, mais  cette aide reste suspendue au déclenchement du plan d'investissement. La PMI prévoit de recruter une dizaine de personnes supplémentaires à court terme.

Stéphane Frachet

Réagir à cet article

Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus