PharmacieLE GREC FAMAR CONVOITE L'USINE LYONNAISE D'AVENTIS

Publié le | L'Usine Nouvelle n° 2868

Pharmacie

LE GREC FAMAR CONVOITE L'USINE LYONNAISE D'AVENTIS



Le 14 avril, la direction du groupe pharmaceutique Aventis a présenté au comité d'entreprise de son usine Propharm de Saint-Genis-Laval, près de Lyon (Rhône), son projet de cession du site au grec Famar, spécialiste de la production à façon de médicaments. L'unité serait filialisée le 30 juin prochain, puis cédée le 1er juillet selon un scénario déjà utilisé lors de la vente de l'usine Aventis de L'Aigle (Orne) au même groupe fin 2001. Autrement dit, la multinationale assurerait indirectement la pérennité du site et le maintien des effectifs (330 salariés) en lui assurant des commandes pour huit ans, c'est-à-dire ses comprimés et sirops antibiotiques, anti-inflammatoires, neuropsychiatriques et cardio-vasculaires. De son côté, Famar implanterait à Saint-Genis-Laval la production de ses propres produits cosmétiques et la mise en forme galénique d'autres médicaments destinés à divers groupes pharmaceutiques. Il s'engage aussi à y investir régulièrement et durablement. Le façonnier, filiale du groupe hellénique Marinopoulos, se développe rapidement en France. Il a également acheté au groupe Novartis l'usine de médicaments d'Orléans (Loiret) à la fin 2000. Si, pour l'instant, il a tenu promesse en conservant les salariés et en investissant sur ses deux sites français (L'Aigle et Orléans), les représentants syndicaux de l'usine lyonnaise observent que ces derniers " travaillent encore quasi exclusivement pour les groupes dont ils sont issus ". Ils comptent donc bien demander des garanties sur leur statut actuel et des précisions sur les modalités du contrat passé avec Aventis. Prochaine réunion à la fin du mois. De notre correspondant

Imprimer
Afficher tous les magazines par année

Partagez l’info :

Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin envoyer à un ami

Effectuer une autre recherche

Rechercher
Recevez nos newsletters

Identifiez-vous