Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Peut-être une solution en vue pour les barquettes d’Ecopla

, , ,

Publié le

Le dialogue a repris entre les anciens salariés d’Ecopla et l’italien Cuki Cofresco, le repreneur des actifs du dernier fabricant français de barquettes en aluminium, sous l’égide du ministère de l’Economie. Un redémarrage de l’activité est envisagé au premier semestre 2017.

Peut-être une solution en vue pour les barquettes d’Ecopla © Ecopla

Comme prévu, une rencontre a été organisée le 10 janvier 2016 au ministère de l’Economie entre les ex-salariés et le repreneur d’Ecopla, l’italien Cuki Cofresco. Une reprise du dialogue positive qui ne préjuge en rien du maintien de l’outil de production à Saint-Vincent-de-Mercuze (Isère). Placé en liquidation judiciaire en mars 2016, le dernier fabricant français de barquettes en aluminium employait 77 personnes sur son site de Saint-Vincent-de-Mercuze dans le Grésivaudan. Ceux-ci accusent leur dernier actionnaire sino-australien d’avoir précipité la chute de la société iséroise en siphonnant sa trésorerie.

Concurrent d’Ecopla, Cuki a racheté pour 1,5 million d’euros les presses et moules de l’entreprise iséroise. Le groupe italien s’est engagé à ne pas les déplacer avant la rencontre prévue le 10 janvier à Bercy. Celle-ci a été qualifiée d’"encourageante", de source ministérielle.

Perspective de reprise d'activité

Cette reprise du dialogue a débouché, selon un communiqué, sur l'ouverture d’une "période de construction" avec la perspective d’aboutir "au redémarrage de l’activité au cours du premier semestre 2017". 

Soutenus par des élus locaux et par l’union régionale des Scop, les ex-salariés d’Ecopla ont toujours le projet de reprendre l’activité de leur ancienne entreprise sous forme de Scop. Mais sans outil de production, presses et moules, cette relance reste hypothétique.

Vincent Charbonnier

Réagir à cet article

Retrouvez l’actualité des sociétés citées dans cet article

Investissements, dirigeants, production, ...

avec Industrie Explorer

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus