Orée, un clavier en bois à 80 % made in France

Par  - Publié le
Clavier Orée
© Orée

  Un designer, un ébéniste et un entrepreneur de la high-tech viennent de lancer le premier clavier en bois made in France. Sous la marque Orée, il est disponible en noyer ou érable du Jura, avec police et inscription personnalisé en gravure laser. À commander en ligne.

Un bon design industriel et un savoir-faire artisanal… et il est à nouveau possible de produire des périphériques informatiques en France. Pour le démontrer, Julien Salanave, spécialiste du capital-risque high-tech et fondateur de la start-up Upnext (veille pour opérateurs télécom), s’est associé avec le designer Franck Fontana, installé à Barcelone, et l’ébéniste Christophe Della Signora de Castelnaudary, pour lancer une gamme de produits high-tech réalisés dans des matériaux nobles.

Premier lancé, un clavier en bois. Disponible en deux essences, érable ou noyer du Jura, il est vendu en ligne 125 euros, personnalisation de la police du clavier et d’une citation gravée au laser comprise, depuis début septembre sur le site oreedesign.com. "Nous lançons aussi la commercialisation au Royaume-Uni dans 15 jours, à l’occasion de la design week, qui a primé le projet", précise Julien Salanave. Le clavier Orée sera aussi vendu au Japon, où il a aussi reçu un prix de design (Good design 2012) et aux États-Unis.

Investissement dans les process de production

Pour assurer la production, (30 unités par semaine aujourd’hui, 120 par semaine en novembre), les trois protagonistes à l’origine d’Orée ont travaillé sur le process de production et ont investi, sur fonds propres, pour optimiser le parc de machine de l’atelier de Christophe Della Signora. Trois personnes y travaillent aujourd’hui pour découper, polir, vernir et assembler les claviers, "chacun à partir d’une même pièce de bois, pour que les touches suivent bien les dessins du bois", explique Julien Salanave. Seule l’électronique du clavier et du module Bluetooth (3.06 de Broadcom) pour le connecter sans fil à un smartphone ou une tablette, est conçue hors de France. D’un poids de 230 g, alimenté par 2 piles A3, il présente une autonomie de 6 mois, mais est vendu pour une durée de vie d’une dizaine d’années.

"En tout, 80 % de la valeur du clavier est made in France", avance l’entrepreneur. Pour l’instant aucun brevet n’a été déposé, mais un gros travail a été mené sur la gravure laser et surtout sur le process de fabrication. Un savoir-faire qui a déjà attiré l’attention d’acteurs de l’électronique européens.

L’entreprise devrait compter 10 personnes d’ici à la fin de l’année. Et dans cinq ans ? Le catalogue d’Orée devrait compter une quinzaine de produits électroniques, tous fabriqués à partir de matière noble, la marque de fabrique du designer Franck Fontana. Un deuxième produit pourrait d’ailleurs être présenté avant la fin de l’année.

Imprimer

Partagez l’info :

Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin envoyer à un ami

Effectuer une autre recherche

Rechercher

Identifiez-vous