Objet change de dimension

Par  - Publié le
Objet1000 Impression 3D

Le fabricant d’imprimantes 3D Objet modifie la façon d’envisager le prototypage rapide à l’aide de l’impression 3D. Son Objet1000 est capable de fabriquer des pièces de 1000 x 800 x 500 millimètres, ce qui élargit le champ d’applications de cette technologie.

Immense. Lorsqu’on découvre l’imprimante 3D annoncée par le fabricant israélien Objet mardi 27 novembre sur le salon Euromold de Francfort (Hesse), on doit revoir ses a priori sur l’impression 3D. L’heure n’est plus à la fabrication de prototypes de petite taille ou de maquettes. L’Objet1000 est capable de fabriquer des pièces de 1000 x 800 x 500 millimètres, un record pour ce type de technologie. Par rapport à l’actuelle Objet500, le volume des pièces peut ainsi être multiplié par dix. L’Objet1000 permettra (les premières livraisons sont prévues pour le deuxième trimestre 2013) aux industries de l’automobile, de l’aéronautique, de machines industrielles ou de biens de consommation de réaliser des prototypes à l’échelle 1.

Il est par exemple possible de réaliser un cadre de vélo, une chaise ou un élément de carrosserie en une seule pièce en matière plastique pouvant simuler les propriétés du terpolymère ABS. Grâce à une impression en 600 points par pouce, la précision peut aller jusqu’à 16 microns. L’utilisation simultanée de deux types de matériaux permet, avec des mélanges possibles, de modifier l’aspect ou la souplesse de la pièce.

La taille et surtout le poids des pièces fabriquées, jusqu’à 200 kilogrammes, ont obligé Objet à concevoir un système d’extraction du support sur roulement pour placer directement le prototype sur un chariot. Bentley pourrait être le premier acheteur d’une Objet1000, dont le prix n’est pas encore officiellement fixé mais sera de l’ordre de 500 000 euros.

Imprimer

Partagez l’info :

Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin envoyer à un ami

Effectuer une autre recherche

Rechercher
Recevez nos newsletters

Identifiez-vous