Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Santé

Mylan règle à l'amiable le dossier de l'EpiPen pour 465 millions de dollars

,

Publié le , mis à jour le 18/08/2017 À 10H03

Infos Reuters BOSTON (Reuters) - Mylan a parachevé un accord de 465 millions de dollars (396 millions d'euros) négocié avec le département de la Justice américain pour clore le dossier de la classification de son stylo-injecteur EpiPen, dont les hausses de prix ces dernières années ont suscité un tollé aux Etats-Unis.

Mylan règle à l'amiable le dossier de l'EpiPen pour 465 millions de dollars
Mylan a parachevé un accord de 465 millions de dollars (396 millions d'euros) négocié avec le département de la Justice américain pour clore le dossier de la classification de son stylo-injecteur EpiPen, dont les hausses de prix ces dernières années ont suscité un tollé aux Etats-Unis. /Photo d'archives/REUTERS/Jim Bourg
© Jim Bourg

En octobre dernier, le laboratoire pharmaceutique avait annoncé être parvenu à un accord avec les autorités américaines dans le dossier de la classification de ce stylo-injecteur utilisé en cas de réaction allergique sévère, un traitement qu'il a racheté en 2007.

Il lui était reproché d'avoir classé l'EpiPen parmi les produits génériques, ce qui a pour conséquence des remises nettement moins importantes pour les programmes fédéraux d'assurance santé tels que Medicaid. "Les contribuables attendent à juste titre des groupes comme Mylan, qui perçoivent des versements de la part de programmes financés par l'argent public, qu'ils respectent scrupuleusement les règles", déclare le procureur William Weinreb dans un communiqué. Mylan n'a reconnu aucun acte répréhensible dans le cadre de cet accord amiable.

38 millions pour Sanofi

Mettre un terme à cette affaire est la bonne attitude pour permettre à Mylan d'avancer, a déclaré la directrice générale de Mylan Heather Bresch, dans un communiqué. Sanofi, qui avait averti les autorités américaines de ces pratiques, recevra près 38,8 millions de dollars de récompense.

En avril, le groupe français a parallèlement déposé plainte contre Mylan pour pratiques anticoncurrentielles. Il estime que les pratiques de Mylan ont restreint l'accès des patients à son produit concurrent Auvi-Q et lui ont fait perdre des centaines de millions de dollars de chiffre d'affaires. Dans un communiqué, Sanofi a annoncé poursuivre son action en justice. "C'est la bonne chose à faire", dit-il.

Mylan a été vivement critiqué l'année dernière pour avoir augmenté le prix de l'EpiPen, passé à plus de 600 dollars alors qu'il n'était que de 100 dollars en 2008. Le groupe commercialise depuis une version générique au prix de 300 dollars. A Wall Street, le titre Mylan gagnait 1,38% à 30,89 dollars vers 17h20 GMT.

Pour Reuters, Nate Raymond; Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Marc Angrand

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus