Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Moulage plastique de l'Ouest profite du retour du vinyle

,

Publié le

Leader européen du pressage de CD et de DVD, Moulage pastique de l'Ouest va mettre en service de nouvelles presses à Villaines-la-Juhel (Mayenne) pour répondre au renouveau de la galette noire, devenue très tendance.

Moulage plastique de l'Ouest profite du retour du vinyle © Moulage plastique de l'Ouest

Moulage plastique de l'Ouest (MPO) profite à plein du retour en grâce du disque vinyle sous l’impulsion de la mode vintage : quelque 10 millions de galettes noires sont sortis en 2015 de ses ateliers contre 6 millions en 2014, 5 millions en 2013 et 3,7 millions en 2010. Même si le record à 50 millions établi à la fin des années 70 est encore loin, il s’agit d’un véritable retour aux sources pour l’entreprise mayennaise, fondée en 1957 et basée à Villaines-la-Juhel (Mayenne). En 2015, cette activité a représenté 20% du chiffre d’affaires consolidé, clos à 87 millions d’euros. Elle devrait continuer à progresser compte-tenu de l’afflux de commandes, notamment en provenance des Etats-Unis.

De nouvelles presses pour les disques vinyle

Du coup, 8 nouvelles presses vont bientôt s’ajouter aux 16 qui fonctionnent en continu tous les jours : quatre dans les prochains jours et quatre autres durant l’été. Introuvables sur catalogue, ces machines d’occasion ont été dénichées en Amérique du Sud. Les postes de travail ont été réorganisés et quelques embauches ont eu lieu. "Heureusement, nous disposons encore des compétences en interne et d’un personnel réactif, capable de s’adapter aux mutations, quitte à revenir au métier précédent", souligne Loïc de Poix, président du conseil de surveillance. Lequel n’est pas loin de prédire un pareil retour à meilleure fortune pour le marché du CD et DVD, en chute depuis plusieurs années. "La baisse du CD s’est ralentie l’an passé, à - 4%, contre - 15 à - 20% les années précédentes."

Le succès du vinyle permet à MPO de souffler quelque peu après plusieurs exercices déficitaires, les pertes en 2015 étant qualifiées de "minimes" par le dirigeant. Outre la dégringolade des ventes de CD et DVD, l’industriel, dont l'effectif est de 850 salariés dont 400 en Mayenne, a dû digérer son échec dans le photovoltaïque, une tentative de diversification lancée en 2010 mais stoppée en 2014. Depuis, il mobilise son énergie sur l’emballage haut de gamme en s’appuyant sur son savoir-faire dans le conditionnement et le packaging des disques. Les cibles appartiennent surtout aux secteurs du luxe et de la cosmétique. Ce débouché génère 20% des revenus. Loïc de Poix cherche désormais des partenaires, financiers et/ou industriels, pour franchir un palier.

Jacques Le Brigand

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus