Dossier

LeWeb '12

LeWeb'12 : "Instagram a la capacité de devenir une application à un milliard d'utilisateurs"

Par  - Publié le
Instagram sur Facebook

Kevin Systrom, le directeur général d'Instagram, était la star de cette deuxième journée de la conférence LeWeb'12. Il est revenu sur le succès de l’application qu’il a créée et sur son acquisition par Facebook cette année.

"Lors de sa venue l’année dernière, Kevin Systrom avait dit qu’il ne vendrait pas Instagram", plaisante Loïc Le Meur, organisateur de la conférence LeWeb’12,  avant l’entrée sur scène du co-fondateur de l’application de photographies, rachetée pour un milliard de dollars par Facebook en avril dernier.

Et  le diplômé de Stanford en 2006 n’est pas mécontent de cette opération. "Nous avions environ 27 millions d’utilisateurs avant l’annonce de l’acquisition, il y a désormais plus de 100 millions d’inscrits", se réjouit Kevin Systrom. Il met en avant le milliard d’utilisateurs du réseau social et la généralisation des smartphones : "Nous avons la capacité de devenir une application à un milliard d’utilisateurs".

Mais, selon lui, son application est surtout restée indépendante du réseau social de Mark Zuckerberg. Il compare notamment la relation entre Instagram et Facebook, à celle entre YouTube et Google. L’hebergeur de vidéos "a conservé une identité qui lui est propre", constate Kevin Systrom.

Les retombées de l'engouement pour l'iPhone4

Kevin Systrom est également revenu sur les raisons du succès de son application lancée en 2010. L’iPhone4,  disponible au même moment qu’Instagram, explique pour lui l’engouement du public . "Tout le monde avait alors le moyen de prendre une photo correcte n’ importe où, n’importe quand", résume-t-il. Uniquement disponible sur iOS initialement, Kevin Systrom se félicite du lancement réussi sur Android en avril dernier, avec 1,5 million de téléchargements le premier jour : "Je suis fier qu’Instagram soit disponible sur ces deux systèmes".

Pour l’avenir, il n’exclut pas de proposer une option de capture de vidéos. "La question n’est pas de savoir si nous allons la mettre en place, mais quand", indique Kevin Systrom sans préciser si cette possibilité sera donnée sur Facebook, Instagram ou une autre application.

Julien Bonnet

Imprimer

Partagez l’info :

Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin envoyer à un ami

Effectuer une autre recherche

Rechercher
Recevez nos newsletters

Identifiez-vous