Les syndicats de Trelleborg à Carquefou s'impatientent

Par  - Publié le

Social

Le pôle industriel Trelleborg de Carquefou (Loire-Atlantique) a connu de nouveaux débrayages ce mercredi. L'intersyndicale CFDT, CGT, CFTC et FO veut connaître les intentions du groupe sur l'avenir du site. Elle craint une menace sur 400 postes sur un effectif total proche de 1 400 personnes, intérimaires compris. Le plan présenté à l'automne dernier et visant le reclassement de 250 salariés s'avèrerait insuffisant.

« Le comité central d'entreprise du 2 avril ne nous a rien appris mais nous savons qu'un projet de restructuration est en cours », indique un représentant. Les activités tuyaux, mélange, extrusion-soufflage et injection sont concurrencées par les sites du groupe en Slovaquie, Roumanie et Turquie. « Seule l'activité pièces antivibratoires (Modyn, 550 personnes) se maintient mais elle ne peut supporter les frais fixes du site. » Les représentants pointent le doublement des stocks depuis le début de l'année et la baisse des ventes de Renault, principal client du site qui n'a pas obtenu les marchés Clio 4, Mégane et Laguna.

De notre correspondant en Pays de la Loire, Emmanuel Guimard

Retrouvez le classement 2007-2008 des 3 600 premiers sites de production implantés en France dans notre hors-série annuel « L'Atlas des Usines » de L'Usine Nouvelle, actuellement en vente à notre librairie. Pour le commander en ligne, cliquez ici.

Imprimer

Partagez l’info :

Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin envoyer à un ami

Effectuer une autre recherche

Rechercher
Recevez nos newsletters

Identifiez-vous