Usine Nouvelle

S’inscrire à la newsletter
Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Les salariés de JPM d'Avermes luttent contre la fermeture du site auvergnat

, , ,

Publié le

L'usine a été rachetée par le groupe suédois Assa Abloy. Les salariés contestent ont décidé d'entamer une grève illimitée. A leurs côtés, des élus locaux de tous bords et des habitants du bassin. 160 emplois sont menacés.

Les salariés de JPM d'Avermes luttent contre la fermeture du site auvergnat © D.R. - JPM

En juin dernier, le groupe suédois Assa Abloy, leader mondial de la serrurerie, avait annoncé la fermeture pure et simple du site JPM d'Avermes (Allier), près de Moulins pour l'été 2013. Ce que les salariés ne comprennent pas et contestent depuis. "Le groupe suédois Assa Abloy s'obstine à vouloir fermer ce site, purement et simplement, alors qu'il fait des profits, qu'il est bénéficiaire, que les salariés sont voués à cette marque depuis des décennies, souligne Stéphane Hurtard, représentant syndical sans étiquette. L'intersyndicale a fait expertiser nos comptes et les chiffres du groupe par le cabinet SECAFI. Il apparait clairement qu'il n'y a aucune justification à fermer ce site."

La direction de son côté a prévu le transfert des activités à Sainte-Savine (Aube), près de Troyes, ce qui permettrait "de gagner en compétitivité", selon elle. Elle assure également que le site auvergnat JPM Avermes a perdu 23 % de son chiffre d'affaires et 25 % de son volume des ventes depuis 2008. Selon la CGT, "le groupe met 20 millions d'euros sur la table pour supprimer 160 emplois et là nous pensons qu'en mettant un quart de cette somme, non seulement on peut pérenniser le site mais aussi maintenir l'emploi".

La direction propose à chaque salarié 75 000 euros d'indemnité et a accepté une nouvelle rencontre avec les représentants syndicaux mardi 12 mars.

Geneviève Colonna d'Istria

Réagir à cet article

Retrouvez l’actualité des sociétés citées dans cet article

Investissements, dirigeants, production, ...

avec Industrie Explorer

 

 

Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus