Les résultats de MGI Coutier dopés par l’acquisition d’Avon Automotive

Par  - Publié le
Equipementiers auto
© D.R.

L’équipementier automobile français vient d’annoncer un chiffre d’affaires 2011 en progression de 30 % par rapport à 2010. Des résultats essentiellement dopés par l’acquisition du groupe Avon Automotive.

Le rachat de l’américain Avon Automotive en juillet dernier était une bonne opération à plus d’un titre. D’un point de vue financier, d’abord, puisqu’il a permis à MGI Coutier d’augmenter son chiffre d’affaires de 123,8 millions d’euros. Le groupe français, spécialiste du transfert de fluides (conduits d’air et de carburant, filtres, etc.) et des mécanismes (serrures de portes, pédaliers, etc.), annonce aujourd’hui un chiffre d’affaires en hausse de 30 % par rapport à l’an dernier (533,9 millions d’euros, contre 410,5 millions en 2010). Malgré l’endettement lié à ce rachat, il conserve un rapport dette/capitaux propres de 0,5.

D’un point de vue stratégique, ensuite, parce que cette acquisition donne à MGI Coutier une réelle envergure internationale. "Au début des années 2000, nous étions vu par certains clients comme un groupe trop petit et trop franco-français, mais aujourd'hui nous devenons un vrai groupe mondial avec 35 sites de production et 8000 salariés dont 24 % seulement en France", se réjouit Mathieu Coutier, directeur marketing et commercial de MGI Coutier.

"Surtout, Avon Automotive était parfaitement complémentaire d'un point de vue géographique, en matière de produits et en matière de clients", poursuit André Coutier, président du directoire. En effet, Avon permet à MGI Coutier d’être présent sur le marché nord-américain, car il dispose d’une usine au Mexique en plus de son siège social basé à Cadillac dans le Michigan. L'entreprise dispose d’un savoir-faire reconnu dans le domaine des canalisations complexes en caoutchouc et en silicone, domaine dans lequel MGI Coutier avait l'habitude de sous-traiter. Enfin, Avon travaille déjà avec les “Big Three” (Ford, General Motors et Chrysler).

Concernant les perspectives d’avenir, le groupe compte opérer quelques synergies. Objectif : générer des économies d’environ 1 % du chiffre d’affaires d’Avon Automotive d’ici deux à trois ans. MGI Coutier prévoit également d’inaugurer deux nouveaux sites en 2012 : l’un en Roumanie, dont la construction a débuté en 2011, l’autre en Inde via sa filiale MGIC Engineering.
 
 

Imprimer

La fiche MGI COUTIER à CHAMPFROMIER avec Industrie Explorer

lieu

TOUT SAVOIR SUR...
Ses investissements, ses actualités, ses dirigeants, sa production...

Voir la fiche

Partagez l’info :

Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin envoyer à un ami

1 réaction

vero | 27/04/2012 - 16H22

une fois que vous avez lu ca, il faut savoir que le personnel mgi coutier a eut, pour l'année 2011, 0 euro de participation au bénéfice.

Signaler un abus |  CITER

Effectuer une autre recherche

Rechercher

Identifiez-vous