Les opportunités du marché brésilien à capter en 2009

Par  - Publié le
Rio_de_Janeiro_Helicoptero

A l'occasion de l'année de la France au Brésil, Ubifrance propose aux entreprises de nombreux rendez-vous pour favoriser leur implantation ou leur export sur le dixième marché mondial.

França.Br 2009. L'année de la France au Brésil, qui se déroule du 21 avril au 15 novembre 2009, se concrétise par de nombreuses manifestations culturelles et scientifiques, mais comprend aussi un volet économique et commercial. En effet, Ubifrance et le réseau des missions économiques françaises au Brésil ont mis en place une cinquantaine de projets, salons et événements professionnels, sur tout le territoire brésilien, avec de vastes « Espaces France ». La démarche consiste à « présenter l'image d'une France nouvelle dans toutes ses dimensions de modernité : recherche, innovation, créativité, design, diversité ». Et ce autour de trois thématiques :  « Le futur de l'art de vivre à la française » (maison intelligente/durable, architecture et décoration/mobilier, design/mode), « Mobilité, transport, logistique, aménagement urbain » et « La France qui innove au service de l'homme » (santé, biotechnologies, nucléaire, nanotechnologies, TIC).

La programmation vise à susciter la mobilisation d'un millier de PME/PMI pour le marché brésilien. Elle concerne une grande variété de secteurs industriels, parmi lesquels l'aéronautique, l'automobile, le nautisme et la construction navale, les transports ferroviaires et urbains, la machine outil, les équipements médicaux, l'emballage, l'exploration d'hydrocarbures, les énergies renouvelables, les télécoms, la carte à puce...

Un des rares pays en croissance en 2009. Au regard de ses données macroéconomiques, le marché brésilien et ses 100 millions de consommateurs présentent de sérieuses opportunités pour les entrepreneurs français. A la cinquième place en termes démographiques (près de 200 millions d'habitants), à la dixième place mondiale en termes de PIB, le Brésil, qui représente 51 % du PIB d'Amérique Latine, a bénéficié d'une croissance de 5,4 % en 2007 et 5,1 % en 2008, pour une inflation respective de 4,4 et 5,9 %. En 2009, il devrait faire partie des rares pays (avec la Chine, l'Inde ou l'Indonésie) à afficher une croissance positive, comprise entre 0,2 et 1 %.

Outre ses produits agricoles phares, comme le sucre, le café ou le soja, le Brésil se distingue dans plusieurs secteurs industriels : quatrième puissance aéronautique mondiale (Embraer est le premier constructeur mondial d'avions régionaux), cinquième producteur de caoutchouc, septième de papier/pâte à papier, huitième de la plasturgie et de la sidérurgie. La téléphonie et l'informatique connaissent une forte expansion, tout comme l'extraction pétrolière. L'industrie représente environ 28 % du PIB brésilien.

360 filiales françaises pour 400 000 emplois. Principal partenaire de la France en Amérique Latine, le Brésil est désormais son cinquième client hors OCDE (21ème tous pays compris). Les ventes françaises y ont plus que doublé ces cinq dernières années. La France est le huitième fournisseur du Brésil, avec 3,52 milliards d'euros exportés en 2008 (+ 13,6 %), mais sa part de marché diminue pour la quatrième année consécutive. Le solde des échanges s'avère favorable au Brésil depuis 2003, + 448 millions d'euros l'an dernier. La France représente 7 % du stock d'investissements étrangers au Brésil (quatrième place), avec près de 15 milliards de dollars. 360 filiales françaises y sont implantées (35 groupes du CAC 40), employant 400 000 personnes.

Matthieu Maury

Le programme complet des rendez-vous économiques
Le site web de l'année économique de la France au Brésil
 

Imprimer

Partagez l’info :

Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin envoyer à un ami

Effectuer une autre recherche

Rechercher

Identifiez-vous