Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Les nouveaux objectifs environnementaux de SKF ne font pas peur au site de Saint-Cyr-sur-Loire

Gabriel Thierry

Publié le

Le fabricant suédois de roulements SKF s'est donné pour la période 2016-2025 de nouveaux objectifs environnementaux ambitieux. Visite sur le site de Saint-Cyr-sur-Loire pour comprendre comment une usine français du groupe compte relever le défi.

Les nouveaux objectifs environnementaux de SKF ne font pas peur au site de Saint-Cyr-sur-Loire
La "Solution factory" de SKF à Saint-Cyr-sur-Loire
© SKF

"Des actions de moindre impact nous permettent de poursuivre nos réductions de consommation d’énergie." Pour Bruno Valenti, le responsable de l’assistance technique de l’usine SKF de Saint-Cyr-sur-Loire (Indre-et-Loire), après les premiers projets initiés en 2006, c’est bien aujourd’hui les petits ruisseaux d’économies d’énergie qui font les grandes rivières de la transition énergétique. Le groupe suédois vient de réaffirmer son engagement en faveur de l'environnement le 7 mars, lors de la publication de son rapport annuel d'activité. Ses nouveaux objectifs sont ambitieux.

Le spécialiste du roulement, qui a réalisé en 2016 un chiffre d’affaires de 7,6 milliards d’euros, vise d’ici à 2025 une réduction de 40 % (par rapport à 2015) des émissions de CO2 (liées à la production) par tonne de roulements vendus, ainsi qu'une baisse de 40% des émissions de CO2 (liées au transport) par tonne de produits expédiés. Une démarche qui n’est pas nouvelle. Le groupe vient de terminer son précédent programme environnemental qui, sur la période 2012-2016, a permis de réduire de 14% en valeur absolue la consommation d'énergie du groupe dans ses opérations et de baisser de 31% les émissions de CO2 liées au transport de marchandises.

Une certification pour un bâtiment

Ces objectifs ne font pas peur au site de Saint-Cyr-sur-Loire (Indre-et-Loire). Cette usine vient d’obtenir une certification verte pour l’un de ses bâtiments. Depuis janvier 2017, le centre d’excellence en ingénierie du site, la Solution factory, est certifié Leed (Leadership in energy and environmental design), une première pour un bâtiment industriel en France, revendique SKF.

Côté production, l'usine qui produit 60 millions de roulements par an s'est attelée dès 2007 à traquer les économies d'énergies dans la fabrication en ajustant au strict nécessaire les quantités d’énergies fournies aux chaînes de production. En particulier, la fourniture d'énergie est adaptée à chaque ligne et à sa charge en cours. La consommation d'électricité et de gaz a chuté de 40 % entre 2006 et 2016. Une baisse en valeur absolue qui ne tient cependant pas compte des variations d'activité.

Autre axe de progrès, le site a inauguré en 2011 une chaufferie biomasse d’une puissance de 3,2 MW, qui permet de réduire les émissions de CO2 de 2 900 tonnes par an, ce qui représente une baisse de 35 % des émissions totales produites par le site. L’usine travaille également depuis 2011 sur le recyclage des boues, riches en acier, issues des meulures de rectification, et a investi dans des dispositifs de récupération de chaleur.

Une turbine hydraulique

Bruno Valenti, le responsable de l’assistance technique de l’usine, a plein d'autres idées pour aller plus loin et atteindre les nouveaux objectifs fixés par le groupe. Le site va prolonger un projet engagé il y a deux ans concernant les fluides d’usinage de l’usine, composés à 95 % d’eau et 5 % d’huile. Une turbine hydraulique ronronne depuis 2015 dans la centrale de distribution et de traitement de ces fluides. Elle profite des remous générés par le brassage des fluides d’usinage, indispensable pour éviter le développement de bactéries, pour produire de l’électricité.

Cette année, trois nouvelles turbines vont être installées, de manière à rendre autonome en électricité, pour l’éclairage, cette centrale et le principal atelier de production, le bâtiment 1 du site. La production attendue est de 50 000 à 100 000 kWh par an. Certes, cela ne représente que 3 % de la consommation électrique de ces deux bâtiments. Mais comme les ruisseaux font les grandes rivières…

 

Réagir à cet article

Retrouvez l’actualité des sociétés citées dans cet article

Investissements, dirigeants, production, ...

avec Industrie Explorer

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus