Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

Les japonais MHI et JNFL vont investir 250 millions d'euros chacun dans Areva NewCo

Léna Corot ,

Publié le

Une étape de plus dans la restructuration d'Areva. Les  japonais Mitsubishi Heavy Industries (MHI) et Japan Nuclear Fuel Limited (JNFL) ont annoncé être parvenus à un accord avec Areva NewCo pour y investir 250 millions d'euros chacun, soit 5 % des parts dans Areva NewCo.

Les japonais MHI et JNFL vont investir 250 millions d'euros chacun dans Areva NewCo © Wikimedia - François GOGLINS - c.c

Mitsubishi Heavy Industries (MHI) et Japan Nuclear Fuel Limited  (JNFL) prennent une participation minoritaire dans le nouvel Areva NewCo. Ce dernier sera recentré sur le cycle du combustible et l'activité réacteur (Areva NP) sera cédée à EDF lors du second semestre 2017. Chaque entreprise a investi 250 millions d'euros.

"MHI acquérir une part de 5% pour un montant d'environ 250 millions d'euros", déclare l'entreprise japonaise dans un communiqué. MHI étend ainsi ses synergies avec Areva que ce soit dans l'échange de technologies ou de ressources humaines, explique l'énergéticien. Ainsi, Areva NewCo et MHI pourront notamment poursuivre les recherches sur cette technologie et sur le développement des nouvelles générations de centrales nucléaires.

Un accord similaire avec Areva NP ?

"A travers cet accord je suis ravi de pouvoir contribuer à la réorganisation de l'industrie nucléaire en France", ajoute Shunichi Miyanag dans un communiqué. Il espère aussi renforcer encore plus ce partenariat par des investissements futurs.

En outre, "parallèlement aux investissement dans Areva NewCo, MHI est en discussion pour effectuer un accord similaire d'investissement dans Areva NP", ajoute la firme japonaise dans un communiqué.

Début décembre, la Commission européenne autorisait, dans le cadre de la restructuration d'Areva, l'augmentation de capital par la France de 4,5 milliards d'euros. Peu de temps après, le Conseil d'administration d'Areva fixait à "4,50 euros par action le prix d’émission des actions nouvelles dans le cadre de l’augmentation de capital". Ce prix devant être confirmé lors d'une Assemblée générale mixte vendredi 3 février.

Réagir à cet article

Les entreprises qui font l'actu

 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus