Les grandes entreprises réservent le cloud aux nouvelles applications

Par  - Publié le
Grille de serveur - LEDs
© D.R.

Si trois quarts des grandes entreprises mondiales ont mis en place une stratégie Cloud, elles restent prudentes face à cette nouvelle technologie et la réserve principalement aux nouvelles applications métier. La migration vers le cloud des applications historiques des sociétés reste marginale.

Le Cloud computing est désormais une solution adoptée par 76% des grandes entreprises dans le monde. Mais pour ces sociétés de plus de 10.000 salariés : l'informatique dans le nuage présente encore de nombreuses zones d'ombres.  Elles préfèrent donc, pour 78% d'entre elles, réserver le cloud  aux nouvelles applications métiers et à ne pas y migrer leurs solutions historiques. En France, 70% des grandes entreprises ont mis en place une stratégie cloud et 77% estiment également qu'il est surtout adapté aux nouveaux outils.

Telles sont les principales conclusions d'une récente étude internationale menée par Capgemini autour de l'adoption du Cloud computing. La SSII française a interrogé 460 responsables informatiques et dirigeants de grandes entreprises à travers le monde.

Résultat : plus des trois quarts de ces sociétés estiment que la migration des anciennes applications vers le cloud peut s'avérer coûteuse et ne pas apporter de réels avantages. "En revanche, la migration de nouvelles applications vers le cloud leur permet de répondre plus rapidement à leurs nouveaux besoins et aux pressions concurrentielles, tout en assurant agilité et valeur ajoutée", peut-on lire dans l'étude (http://www.fr.capgemini.com/actualites/news/selon-une-tude-de-capgemini-ladoption/). Côté filières : 84% des entreprises du secteur tertiaire utilisent le cloud pour de nouvelles applications, afin notamment de développer des services d'e-commerce. Elles sont 80% à faire de même dans le domaine de l'énergie, 77% dans celui des services financiers et 69% dans la fonction publique.

Proposer rapidement de nouveaux produits

"L'utilisation phare du cloud par les grandes entreprises est aujourd'hui le développement, l'hébergement et le déploiement rapide de nouvelles applications dédiées à de nouveaux projets. Le cloud répond d'abord aux besoins des directions métiers qui souhaitent développer de nouveaux produits et les mettre le plus rapidement possible sur le marché", explique à L'Usine Nouvelle : Olivier Herrmann, expert cloud chez Capgemini.

L'étude de la SSII fait notamment échos à une récente annonce de HP indiquant que son client Renault mise sur ses services cloud afin de développer de nouveaux services liés à la voiture électrique. Ils permettent par exemple à l'utilisateur de suivre la recharge des batteries du véhicule, depuis son smartphone ou son ordinateur personnel.

Motifs et freins à l'adoption du Cloud

Pourquoi une grande entreprise décide d'opter pour une solution cloud ? Réponse des grandes entreprises : réduire les couts (51%), déplacer des dépenses d'investissement de capital (OPEX) vers les dépenses d'exploitation (OPEX), augmenter ou baisser rapidement ses besoins IT (48%) et améliorer les services auprès des clients (37%).

À l’inverse, les principales inquiétudes sont : la crainte de failles de sécurités dans l'infrastructure cloud (41%), la perte de contrôle de ses données (35%) et les problèmes liés à l'intégration dans le système d'information existant (33%).

Enfin, entre cloud privé ou cloud public, les grandes entreprises semblent nettement préférer la première solution. Elles sont ainsi 40 % à préférer les solutions de cloud privé hébergées par un partenaire externe et 26 % des solutions de cloud privé sur site. Elles ne sont que 19% à afficher un intérêt pour le cloud public.

Imprimer

Partagez l’info :

Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin envoyer à un ami

Effectuer une autre recherche

Rechercher

Identifiez-vous