Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Les finalistes du Google Lunar XPrize ont trois mois supplémentaires pour aller sur la Lune

Léna Corot

Publié le

La fondation X Prize et Google, à l'origine du concours, ont décalé la date finale au 31 mars 2018. Les cinq finalistes du Google Lunar XPrize (Moon Express, Team Indus, Synergy Moon, SpaceIL et Hakuto) ont trois mois supplémentaires pour envoyer un rover sur la Lune.

Les finalistes du Google Lunar XPrize ont trois mois supplémentaires pour aller sur la Lune
Les cinq finalistes du Google Lunar XPrize ont jusqu'au 31 mars pour envoyer leur rover sur la Lune.
© Dylan O’Donnell

Les cinq finalistes du Google Lunar XPrize ont désormais jusqu'au 31 mars 2018 pour envoyer un rover sur la Lune sans qu'il ne se crashe. Afin de remporter le Grand prix, soit 20 millions de dollars, le robot doit effectuer 500 mètres sur le sol lunaire et envoyer des images et vidéos haute résolution sur Terre.

Mercredi 16 août, la fondation X Prize et Google ont décidé de décaler la date limite de trois mois. Avec ce laps de temps supplémentaire, Moon Express, Team Indus, Synergy Moon, SpaceIL et Hakuto ont plus de chance de gagner le Grand (20 millions de dollars) ou le Second prix (5 millions de dollars).

Deux nouvelles récompenses

Ces équipes, financées à 90% par des fonds privés, ont aussi obtenu deux récompenses supplémentaires si elles réalisent avec brio deux étapes de la mission. Cela a été ajouté en raison de la complexité de la tâche à réaliser, précisent les organisateurs du concours.

Si le vaisseau contenant le rover réalise une orbite complète autour de la Lune ou effectue une approche directe jusqu'à sa surface, 1,75 million de dollars sont à gagner. 3 millions de dollars seront distribués si le rover atterri en douceur sur la Lune et parvient à transmettre les données confirmant cet alunissage.

Grâce à cette compétition, la fondation X Prize et Google souhaitent que des méthodes peu coûteuses d'exploration spatiale soient développées. Mais, le Google Lunar XPrize n'aura pas forcément de vainqueur. Si les cinq finalistes ont des fusées pour envoyer leur rover vers la Lune, ces lancements seront-ils effectués à temps ? Arriverons-t-ils à terminer leur rover d'ici le 31 mars ?

Réagir à cet article

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus