Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Santé

Les actionnaires de Syngenta acceptent l'offre de rachat de 43 milliards de dollars ChemChina

, , , ,

Publié le , mis à jour le 05/05/2017 À 10H01

Infos Reuters ZURICH (Reuters) - Le chinois ChemChina a obtenu un soutien suffisant des actionnaires de Syngenta pour boucler son offre de 43 milliards de dollars (39,14 milliards d'euros) sur le géant suisse des pesticides et des semences, ont annoncé vendredi 5 mai les deux groupes.

Les actionnaires de Syngenta acceptent l'offre de rachat de 43 milliards de dollars ChemChina
Le chinois ChemChina a obtenu un soutien suffisant des actionnaires de Syngenta pour boucler son offre de 43 milliards de dollars (39,14 milliards d"euros) sur le géant suisse des pesticides et des semences, ont annoncé vendredi les deux groupes. /Photo d'archives/REUTERS/Edgar Su
© Edgar Su / Reuters

La fusion entre ChemChina et Syngenta, annoncée en février 2016, revêt un caractère stratégique pour la Chine, premier marché mondial de l'agriculture, qui cherche à assurer la sécurité de l'approvisionnement alimentaire de sa gigantesque population. Le portefeuille de produits chimiques et de semences brevetés du groupe bâlois pourrait ainsi renforcer la production potentielle de la Chine.

Vendredi 5 mai, ChemChina a obtenu un soutien suffisant des actionnaires de Syngenta pour boucler son offre de 43 milliards de dollars (39,14 milliards d'euros) sur le géant suisse des pesticides et des semences, ont annoncé les deux groupes. Le rachat de Syngenta est ainsi le plus important jamais effectué par un groupe chinois à l'étranger.

Certains régulateurs craignent toutefois que ce mariage, dans un contexte de consolidation du secteur, n'aboutisse à une hausse des prix, à un choix plus restreint pour les agriculteurs et à une réduction des investissements dans la recherche de nouveaux herbicides et pesticides.

Deux autres méga-fusions dans ce secteur

En avril, la Chine a cependant autorisé cette opération sans conditions. La Commission européenne (CE) et la Commission fédérale du commerce des Etats-Unis (FTC) ont quant à elles donné un accord conditionnel à cette fusion.

"Sur la base des chiffres préliminaires, environ 80,7% des actions ont été apportées, dépassant le seuil minimal de 67% de soutien", ont indiqué Syngenta et Chemchina dans un communiqué commun.

Le groupe public chinois offre 465 dollars par action Syngenta, ce qui correspond au cours de clôture du titre à 459 francs suisses jeudi à à la Bourse de Zurich.

Syngenta vend ses produits dans plus de 90 pays sous des noms tels que Acuron, Axial, Beacon et Callisto. Il vend des semences de céréales, de maïs, de riz, de soja et de légumes.

Les deux autres méga-fusions dans le secteur portent, d'une part, sur le projet de 130 milliards de dollars de Dow Chemical et DuPont et, d'autre part, sur le rachat pour 66 milliards de dollars du spécialiste américain des semences Monsanto par le géant allemand de la pharmacie et de l'agrochimie Bayer.

Pour Reuters, Michael Shields; Claude Chendjou pour le service français, édité par Bertrand Boucey

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus