Usine Nouvelle

S’inscrire à la newsletter
Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Aéro

Le vent et la pluie retardent le lancement de SpaceX

Léna Corot ,

Publié le

Après plus de quatre mois d'immobilisation, SpaceX a compris l'origine de l'explosion de son lanceur Falcon 9 début septembre. La société d'Elon Musk a reçu vendredi l'accord de l'Autorité de l'aviation civile pour reprendre ses lancements. Toutefois, la pluie et le vent sont venus contrarier ses plans.

Le vent et la pluie retardent le lancement de SpaceX © SpaceX

Le premier lancement de SpaceX depuis l’explosion de son lanceur Falcon 9 début septembre, devait avoir lieu le 8 janvier. Mais le vent et la pluie sont venus contrarier cette reprise. SpaceX a annoncé que le lancement des satellites de la société Iridium aura lieu le 14 janvier.

Après plus de quatre mois d’immobilisation, SpaceX a reçu, vendredi, l’accord de l’Autorité de l’aviation civile (FAA) pour reprendre les tirs avec son lanceur Falcon 9. Cette autorisation est valable pour les sept tirs planifiés jusqu’à janvier 2019 ainsi que pour les tests menés par SpaceX. En effet, la société d’Elon Musk essaye de récupérer des étages de son lanceur Falcon 9 en pleine mer après le lancement de la fusée.

Cette reprise des tirs est cruciale pour SpaceX, mais aussi pour ses clients. Les calendriers de lancements des différentes sociétés sont pleins. Pour l’instant, seule Inmarsat a pu se passer de SpaceX au profit d’Arianespace.

Réagir à cet article

Nous suivre

 
 
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus