Usine Nouvelle

S’inscrire à la newsletter
Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Le Quantified Self, le nouvel écosystème de vos données personnelles et professionnelles

,

Publié le

De grandes quantités de données personnelles sont désormais à notre portée. Pour en disposer, il suffit d’utiliser des capteurs bon marché, des applications web ou mobile. Ces nouveaux outils facilitent ou automatisent la collecte de nos données, leur analyse et permettent même de les partager. Grâce à ces nouvelles données personnelles, de nouveaux horizons individuels et collectifs s’ouvrent devant nous. Tribune sur le sujet de Emmanuel Gadenne, spécialiste du "Quantified Seld".

Le Quantified Self, le nouvel écosystème de vos données personnelles et professionnelles

On désigne sous le nom de Quantified Self ce mouvement qui regroupe méthodes, principes et outils de gestion de nos données personnelles.  Les bases de ce mouvement furent posées en 2007 par 2 éditeurs du magazine Wired, Gary Wolf et Kevin Kelly, lorsqu’ils lancèrent dans la baie de San Francisco les premières rencontres entre les utilisateurs et les fabricants des outils de gestion de données personnelles. Les fondateurs de ce mouvement ont mis en avant une méthode de quantification de soi reposant sur la collecte, la visualisation et l’analyse croisée de données en vue d'établir des corrélations et d'en tirer des enseignements.

La connaissance de soi par les nombres

Parfois, ses enseignements personnels sont partagés, pour permettre à ceux qui ont des objectifs en communs de progresser plus vite. La démocratisation des smartphones, la diminution du coût des capteurs, le succès des médias sociaux et le cloud computing ont permis à ce mouvement de se répandre comme une traînée de poudre. Aujourd’hui, il compte plus de 60 chapitres sur les 5 continents.

Les outils du Quantified Self ont pour objectif commun la connaissance de soi par les nombres. Ils permettent ainsi de conserver la mémoire de ses actions, d’analyser son comportement, d’être plus sportif, plus en forme, plus productif, de se soigner, de se motiver, de relever des défis, d’optimiser ses dépenses, de réduire sa consommation d’énergie, etc.

Au cours des dernières années, plusieurs dizaines de nouveaux capteurs ont vu le jour : capteurs d'activité (fitbit, Nike+ fuelband), capteurs de pollution (EcoSense de Sensaris), pèse-personne connectés à Internet (Withings, Aria de fitbit), enregistreurs de sommeil (Zeo, Omron Healthcare), capteurs de pression (Wii balance board), brosse à dents connectée (Beam toothbrush) et des dispositifs variés intégrant accéléromètres, gyroscope, GPS...

De nouvelles opportunités de développement

Des centaines d'applications web ou mobiles ont été créées ces 5 dernières années. Ces nouveaux outils s’adressent à chacun de nous, hommes ou femmes de tous âges, pour que chacun puisse mieux gérer sa vie, son bien-être, sa santé, sa productivité. Ces outils mêlent habilement le ludique et l’efficace pour que vous puissiez les utiliser au long cours et obtenir ainsi des résultats durables. Déjà certaines entreprises ont recours au Quantified Self, pour améliorer la productivité (RescueTime), mettre en place des programmes de santé au travail (Keas) ou donner la parole aux salariés (U-ston Comatek).

Les premières plateformes de centralisation de nos données  personnelles apparaissent à l’image de Sen.se, RunKeeper, TargetWeight, Withings, ou fluxtream. Elles offrent à l’utilisateur une vision unifiée de ses efforts et permettent de corréler ses différentes données.

Le Quantified Self constitue un nouvel écosystème dans lequel beaucoup de particuliers et d’entreprises trouveront de nouvelles opportunités de développement. Ce mouvement relève d’une règle de vie optimiste et pragmatique qui postule que l’on peut accomplir de grandes choses en procédant étape par étape.

Toutefois, ce nouvel écosystème est aussi intrusif. Il conviendra donc de bien mesurer l’opportunité de chaque mesure et de rester vigilant par rapport aux éventuels détournements qui pourraient être faits de nos données…

Note : Pour rencontrer des startups de ce secteur et des pionniers de ces nouveaux usages, rejoignez le groupe Quantified Self Paris et participez aux des rencontres organisée régulièrement dans cette ville.

Par Emmanuel Gadenne, manager chez Sopra Consulting, co-fondateur de Quantified Self Paris et auteur du "Guide pratique du Quantified Self. Mieux gérer sa vie, sa santé, sa productivité" paru chez fyp éditions en mai 2012.

 

 

Réagir à cet article

Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus