Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Le premier fuselage de l'Airbus A350-1000 est sorti de l'usine d'Hambourg

Pierre Monnier , , ,

Publié le

Airbus a présenté, le 24 novembre, le premier fuselage qui équipera la version 1000 de son A350. Produit à Hambourg, cette partie de l’avion a été envoyée à Saint-Nazaire où l’avion sera préassemblé avant l’assemblage final prévu en début d’année prochaine. Cette nouvelle version permettra une hausse de la capacité, de l’autonomie et du confort du biréacteur long-courrier.


Le fuselage de l'A350-1000 présenté à Hambourg le 24 novembre 2015. (Photo : Airbus)

Fin octobre, la nouvelle version de l’Airbus A350 enregistrait 175 commandes réparties entre neuf clients. Les livraisons ne sont pas attendues avant la mi-2017. Et pour cause, le premier exemplaire de l’avion n’a pas encore été assemblé.

Vers un assemblage final à Toulouse

Le premier fuselage, sorti de l’usine Premium Aerotec d’Hambourg en Allemagne, a été présenté le 24 novembre, puis envoyé à Saint-Nazaire, en France. Il rejoint ainsi le nez de l’avion, construit par Stelia Aerospace dans son usine de Méaulte en Picardie, afin de débuter le préassemblage. Ces deux parties formeront le fuselage avant de l’A350. Un tronçon qui sera livré par cargo Beluga à Toulouse.

C’est sur la ligne de production de l’A350 XWB, la version 900 de l’appareil, qu’aura lieu l’assemblage final du biréacteur long-courrier d’Airbus, notamment avec les ailes fabriquées dans l’usine Airbus de Broughton en Angleterre. Cette étape devrait débuter à la fin du mois de février 2016. Les premiers vols d’essais de l’avion sont prévus aux alentours de septembre 2016.

Ce délai permettra aux moteurs, construits par Rolls-Royce, d’obtenir leur certification. Leur phase de test a commencé début novembre et durera six mois. Durant ces tests, les moteurs seront équipés sur l'A380 MSN1.

dernière version de l’A350 ?


La version de l'A350-900 ULR commandé par Singapore Airlines. (Photo : Airbus)

L’A350-1000 mesure près de 74 mètres, ce qui en fera le plus long appareil de la famille des avions de ligne gros porteur d’Airbus. Cette nouvelle version pourra embarquer 366 passagers, dans un niveau de confort revu à la hausse, sur des distances allant jusqu’à près de 15 000 kilomètres.

L’A350-1000 est lancé moins d’un an après la première livraison de l’A350 XWB, la version 900 de l’appareil. Airbus proposera-t-il bientôt une version 1100 ? Le constructeur reste encore incertain à ce sujet et argumente sur le fait qu'il possède aujourd’hui une gamme suffisamment large pour que l’ensemble des besoins soient satisfaits.

Il ajoute que la tendance actuelle s’oriente vers un aménagement des appareils suivant les demandes des compagnies aériennes. Comme c’est le cas pour Singapore Airlines qui a commandé une version modifiée de l’A350-900. En accueillant moins de passagers, la taille des soutes a pu être réduites afin d’augmenter la capacité des réservoirs. La version A350-900 ULR de la compagnie singapourienne est capable de relier les Etats-Unis et notamment New-York sans escale.

Pierre Monnier

 


Comparatif des gammes Airbus et Boeing en fonction du nombre de sièges - Crédits Airbus 

Réagir à cet article

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus