Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'usine Agro

Le Nord et les Vosges touchés par la grippe aviaire

Léna Corot

Publié le

La propagation du virus de l'influenza aviaire hautement pathogène se poursuit. 10 000 poulets sont morts dans le Nord et neuf cygnes dans les Vosges.

Le Nord et les Vosges touchés par la grippe aviaire
10 000 poulets sont morts dans le Nord de la France, et des traces d'influenza aviaire hautement pathogène ont été retrouvées.
© D.R.

Une mortalité anormalement élevée dans un élevage de poulets a donné l'alerte près de Dunkerque (Nord). Au total, 10 000 poulets y sont morts en février. Les premières analysées, rendues jeudi 23 février ont écarté la présence d'influenza aviaire. Toutefois, les analyses complémentaires ont confirmé des traces d'influenza aviaire hautement pathogène, explique la préfecture dans un communiqué.

Ainsi, d'autres analyses vont être menées afin de confirmer ces suspicions. A titre préventif, les mouvements d'animaux et de produits dans un rayon de 5 kilomètre autour de l'élevage sont limités, annonce la préfecture.

Des cygnes morts dans les Vosges

Suite à la mort de cygnes contaminés par la grippe aviaire, la préfecture des Vosges a annoncé mercredi avoir mis en place une vigilance renforcée sur neuf communes. Les analyses ont confirmé que ces cygnes sont morts en raison du virus hautement pathogène H5N8. Au total neuf cygnes ont été retrouvés morts dans cette zone.

En décembre 2016 des mesures ont déjà été prises dans cette région incluant la pose de filets pour empêcher le contact entre oiseaux sauvages et élevages commerciaux ou des mesures de confinement. S'ajoute à ces mesures, pour les neuf communes concernées (Epinal, Arches, Archettes, Charmois-devant-Bruyères, Chenimenil, Dinoze, Hadol, Jarmenil et Pouxeux) un recencement exhaustif des basses-cours et des mesures de "bio-sécurité spécifiques concernant les élevages de volailles à caractères professionnel".

Ces nouveaux foyers viennent d'être détectés alors que le ministère de l'Agriculture a annoncé une mesure d'abattage massif pour endiguer l'épidémie dans les Landes.

Réagir à cet article

 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus