Usine Nouvelle

S’inscrire à la newsletter
Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Maroc

Le Maroc accède officiellement à la présidence de la COP22

, , ,

Publié le

Le Maroc a été désigné officiellement pour assurer la présidence de la COP22 pour un an suite à l’ouverture de cette manifestation à Marrakech. La précédente présidence était confiée à la France.

Le Maroc accède officiellement à la présidence de la COP22 © ccnucc

Lors de la cérémonie d'ouverture de la COP22, ce 7 novembre à Marrakech, sur le site du village de Bab Ighli qui s'étend sur 300000 m², le Maroc est en charge officiellement pour un an de la présidence de la 22e Conférence des Parties (COP22).

Ainsi, Salaheddine Mezouar, ministre des affaires étrangères du Maroc a été nommé officiellement président de la COP22. Ministre française de l’Environnement, chargée des relations internationales sur le climat Ségolène Royal, qui assure la présidence de la COP21 a ainsi passé le flambeau au Maroc.

Cette passation de témoin intervient 3 jours après l'entrée en vigueur de l'Accord de Paris signé le 12 décembre 2015.

"La rapide entrée en vigueur de l’Accord de Paris est un événement sans précédent et envoie un message puissant de l’engagement du monde entier pour combattre le changement climatique", a ainsi indiqué la présidente de la COP21. Après avoir donné le chiffre de 100, représentant le nombre de pays ayant ratifié l'Accord de Paris à ce jour, la ministre de l'Environnement française a exhorté dans son discours d'ouverture les 93 pays restants, à faire de même avant la fin de l'année.

Conscient de ce nouveau statut, le président de la COP22, Salaheddine Mezouar a déclaré : "Paris nous a donné l’engagement mondial pour le changement climatique, la COP22 à Marrakech nous donnera une action climatique encore plus ambitieuse. Nous devons tous être à la hauteur de ce défi et soutenir les pays les plus vulnérables dans la lutte contre le changement climatique."

Présente lors de la cérémonie, Patricia Espinosa, secrétaire exécutive de la CCNUCC, a rappelé que Marrakech avait déjà accueilli la COP7 en 2001 qui a débouché sur les accords de Marrakech.

La cérémonie a été clôturée par la prestation musicale de la troupe marocaine de tambours traditionnels, "Ostina Tono", comme pour donner le tempo, tambour battant, de cette conférence, 11 jours durant.

À l'issue de la COP22, le 18 novembre, on devrait connaître le prochain pays qui accèdera à la présidence de la COP 23 attendue du 6 au 17 novembre 2017 en Asie.

N.D.

Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus