Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

Le lauréat de la transition énergétique dans la catégorie énergies renouvelables est l'éolienne flottante de Floatgen

Aurélie Barbaux ,

Publié le

Le projet Floatgen d'éolien offshore flottant à base de béton, est lauréat des Trophées de la transition énergétique 2017 dans la catégorie énergies renouvelables.

Le lauréat de la transition énergétique dans la catégorie énergies renouvelables est l'éolienne flottante de Floatgen
Le projet d'éolien offshore flottant à base de béton, Floatgen, est lauréat des Trophées de la transition énergétique 2017 dans la catégorie énergies renouvelables.
© Bouygues Travaux Public

En septembre 2016, dans le port de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), a débuté un étrange chantier, celui de Floatgen. Imaginé par Ideol, une start-up de La Ciotat (Bouches-du-Rhône), ce démonstrateur d’éolienne flottante de 2 MW repose sur deux ruptures technologiques. La première est le « damping pool », qui doit pouvoir accueillir des éoliennes d’une puissance allant jusqu’à 10 MW, voire plus. "Alors que les concurrents misent sur une base en acier-béton, notre flotteur 100 % béton présente l’avantage de pouvoir être construit localement, partout dans le monde, notamment sur des sites insulaires ", précise un porte-parole de Bouygues Travaux Publics.

L’autre rupture réside dans le système d’ancrage en nylon remplaçant les chaînes traditionnelles. Le flotteur devrait être remorqué en mer fin 2017, suivant les conditions météorologiques, afin d’être raccordé au premier site d’essai en mer multitechnologies (SEM-REV), situé à 20 kilomètres au large du Croisic (Loire-Atlantique). Centrale de Nantes se chargera de l’installation du flotteur, de l’acquisition des données et de l’exploitation, qui doit durer deux ans. L’université de Stuttgart et le Fraunhofer Iwes sont également partenaires.

Le projet est financé par l’Europe (10 millions d’euros) et par l’Ademe (5,7 millions d’euros), dans le cadre des investissements d’avenir. Ce démonstrateur sert de test pour une ferme pilote de quatre éoliennes flottantes, attribuée par l’Ademe à Eolmed (Bouygues TP, Ideol) sur le site de Gruissan (Aude).

Réagir à cet article

Les entreprises qui font l'actu

 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus