Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

Le Japon s'oriente vers le redémarrage de deux réacteurs nucléaires

Sylvain Arnulf ,

Publié le

Le Japon a franchi une nouvelle étape dans son retour au nucléaire. Deux réacteurs de la centrale de Sendai, modernisés pour répondre aux nouvelles normes, pourraient être redémarrés l'an prochain.

Le Japon s'oriente vers le redémarrage de deux réacteurs nucléaires © flickr/DR

En avril 2014, le gouvernement nippon est revenu sur sa décision de fermer tous les réacteurs nucléaires du pays d'ici 2040. Mi-juillet 2013, il avait fait adopter de nouvelles normes de sécurité bien plus contraignantes pour les centrales. Chaque unité doit faire l'objet de travaux importants et être soumise à un nouveau processus de certification. L'autorité japonaise de régulation nucléaire (NRA) mène ces inspections, qui peuvent prendre des mois, voire des années.

feu vert du gouverneur pour la centrale sendai

La centrale Sendai, dans le sud du pays, est la plus avancée dans ce processus. La NRA avait validé les tranches 1 et 2 de cette centrale en septembre. Une nouvelle étape a été franchie : le gouverneur de la préfecture de Kagoshima a donné son feu vert, ce vendredi 7 novembre, satisfait par les garanties apportées par l'opérateur de la centrale, Kyushu Electric Power. Le gouvernement de Shinzo Abe devrait donner son aval au redémarrage, qui pourrait intervenir au premier semestre 2015.

Quinze autres réacteurs, sur les 48 que compte l'archipel (tous à l'arrêt) attendent que leur dossier de redémarrage soit examiné. Une procédure longue et fastidieuse.

Le Japon veut remettre du nucléaire dans son mix énergétique pour redresser sa balance commerciale (liée à l'importation d'hydrocarbure), réduire les émissions de CO2 (des centrales thermiques ont été rouvertes pour compenser l'arrêt des réacteurs nucléaires). Mais le Japon s'est, dans le même temps, résolument engagé dans les énergies renouvelables, avec l'objectif de tripler la production. 500 milliards d'euros vont être investis dans les énergies vertes dans les quinze ans à venir.

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

07/11/2014 - 23h21 -

> 500 milliards d'euros vont être investis dans les énergies vertes dans les quinze ans à venir.

Quand on voit comment elles sont construites, elles n'ont rien de verte. Et c'est sans parler des ordres de grandeur et de l'intermittence…
Répondre au commentaire

Les entreprises qui font l'actu

 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus