Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

Le Grenelle 2 menace la moitié des projets éoliens

,

Publié le

Le syndicat des énergies renouvelables, qui représente la filière éolienne, tire la sonnette d’alarme. Il appelle les parlementaires à modifier les amendements au texte de loi lors des prochaines discussions en plénière, sous peine de voir la moitié de l’activité partir en fumée.

Le Grenelle 2 menace la moitié des projets éoliens © Vestas

Le 4 mai prochain, l'Assemblée nationale débutera l'examen du projet de loi Grenelle 2." Ce texte contient plusieurs amendements qui, s'ils sont adoptés, remettront en cause la filière éolienne française, son développement, les 10 000 emplois qu'elle a déjà générés, les emplois qu'elle doit créer (60 000 en 2020, selon l'Ademe) et diviseront par deux le rythme de développement du parc éolien", indique le Syndicat. Ces décisions remettraient en cause, de fait, la réalisation des engagements du Grenelle de l'environnement en matière de production d'énergie renouvelable en 2020.

Concrètement, le SER a recensé 99 projets directement menacés sur les 126 en développement actuellement, car inférieurs à 15 MW. D’ici à 2015, ce sont 4241 projets sur 7785 qui s’évanouiront dans la nature. Inquiets, les fabricants de composants français font déjà état de projets d’ouvertures d’usine remis en cause, d’embauches gelées voire de sites promis à une non rentabilité si le texte de loi passe en l’état.

Lire aussi :
Eolien : l'industrie se prépare au pire
Eolien : les industriels français se mobilisent
Grenelle 2 : l'industrie dans l'attente
Théolia parie sur le Maroc
518 éoliennes installées en France en 2009
Eolien : le rapport Ollier


Réagir à cet article

5 commentaires

Nom profil

30/04/2010 - 15h08 -

Les promoteurs éoliens fondent leur profit financier sur la spoliation du patrimoine de gens humbles et sans pouvoir.
Leurs gains se font au détriment de notre qualité de vie à tous !

Ils exploitent le mal-être de la ruralité, qu'il s'agisse des inquiétudes des élus face à leurs finances publiques ou de celle des agriculteurs qui se voient crever de faim.

Ils instrumentalisent le discours des écologistes pour déployer des machines inefficientes, technologiquement pas au point.

STOP AU MASSACRE !
STOP A LA SPECULATION !
STOP A L'ESCROQUERIE !
Répondre au commentaire
Nom profil

30/04/2010 - 15h01 -

L'éolien c'est un concept pour bobo parisien qui n'habite pas la campagne. Les ruraux veulent garder leur environnement, ils n'ont plus que celà. Pourquoi ne pas mettre les éoliennes dans les villes?
Répondre au commentaire
Nom profil

30/04/2010 - 05h59 -

désolé mais mon contrat de travail est francais, sans close de mobilité, pour une entreprise francaise avec une zone géographique bien régionale en France ! Arrêtez de propager de faux arguments !!! Parlez des chaudronneries qui font les mâts en france, EADS, ... la liste est longue !!
Répondre au commentaire
Nom profil

30/04/2010 - 00h37 -

Il faut arrêter de défigurer la france

Une seule centrale nucleaire remplace plus de 1 000 éoliennes

Quant aux prétendues créations d'emplois ce sont surtout des étrangers qui installent ces ventilateurs
Répondre au commentaire
Nom profil

29/04/2010 - 19h40 -

il faut préserver les paysages français notre bien le plus précieux! je suis pour éviter le mitage grace à cette contrainte de 15 mw..Les français ne sont pas responsables des engagements stupides de ses gouvernements; quant aux créations d'emplois, balivernes! tout est allemand, danois ou espagnol!
Répondre au commentaire
Lire la suite

Les entreprises qui font l'actu

 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus