Usine Nouvelle

S’inscrire à la newsletter
Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Le FMEA de rang 2 investit dans Citele

Publié le

Selon le fonds, l’entreprise est l’illustration de la réussite d’une PME familiale française.

Le FMEA de rang 2 investit dans Citele © Fives Nordon

Le Fonds de Modernisation des Equipementiers Automobiles (FMEA) Rang 2 annonce le 27 avril un investissement de 3 millions d’euros au capital de Citele.

Le groupe est spécialisé dans la fabrication de pièces et d’ensembles mécaniques complexes pour les industriels de l’automobile et de l’énergie. En plus du secteur automobile, le groupe CITELE intervient également auprès de grands équipementiers de l’industrie et de l’énergie et bientôt de l’aéronautique où le processus de qualification EN 9100 et NADCAP ainsi que des contacts clients sont engagés.

Dans l’automobile, qui représente environ les deux tiers de son chiffre d’affaires, CITELE fournit des grands équipementiers de rang 1, principalement Honeywell et Borgwarner.

"Bénéficiant d’un ancrage industriel fort en France et réalisant l’essentiel de son activité à l’export, le groupe CITELE est l’illustration de la réussite d’une PME familiale française", assure le FMEA de rang 2.

Cet investissement a pour objectif d’accélérer le développement de cette PME porteuse d’un potentiel de croissance. Il va notamment contribuer à financer ses investissements et son expansion géographique.

Le FMEA précise que l’investissement servira à participer au financement d’investissements de croissance sur le court terme. Le groupe doit notamment investir dans les nouvelles technologies d’usinage et dans l’agrandissement de l’unité de fonderie en Hongrie.

Sur le moyen terme, l’investissement visera aussi à favoriser l’étude de projets de croissance externe. La société a réalisé un chiffre d’affaires de plus de 40 millions d’euros en 2011.

C’est le 6ème  investissement du fonds FMEA Rang 2. Il sera réalisé intégralement en fonds propres.
 

Réagir à cet article

Les entreprises qui font l'actu

 

Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus