Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Le fabricant de cabines Tim finalement repris par un industriel bulgare

,

Publié le , mis à jour le 26/07/2017 À 12H48

Infos Reuters L'autre dossier industriel brûlant sur le bureau du ministère de l'Economie, après STX et GM&S, le sort de la société Tim vient de trouver une issue. Le tribunal de commerce de la métropole lilloise a en effet validé, mercredi 26 juillet, la reprise de la société basée à Quaëdrype (Nord). Elle emploie 471 salariés et génère autant d’emplois indirects dans la fabrication de cabines d’engins de chantier.

Le fabricant de cabines Tim finalement repris par un industriel bulgare © CC Wikimedia

Fin du suspense pour les salariés du fabricant de cabines pour engins de chantier basé à Quaëdrype (Nord). Dans l'ombre des GM&S et des chantiers navals de STX, la société Tim va finalement être rachetée par Fil Filipov, un industriel bulgare. La seule offre en lice, déposée par l’industriel par ailleurs propriétaire du groupe allemand Atlas, et également producteur d'engins de chantier, a été acceptée par le tribunal de commerce de Lille mercredi 26 juillet. 446 emplois seront préservés.

Une centaine de salariés étaient présents mercredi matin devant le tribunal pour afficher leur soutien au repreneur finalement choisi. Le tribunal avait étudié une semaine plus tôt cette offre ainsi que celle du propriétaire de l’usine et avait décidé de repousser sa décision d’une semaine, en demandant à l’industriel de présenter des garanties de financement, ce qui avait provoqué sa colère et l’incompréhension de nombreux salariés. Fil Filipov a finalement déposé une nouvelle offre de reprise, acceptée ce mercredi.

123 salariés déjà licenciés en 2016

La société Tim est en redressement judiciaire depuis fin janvier. L’entreprise basée à Quaëdrype, non loin de Dunkerque, fabrique sur un site de 20 000 mètres carrés des cabines d’engins de chantier et de manutention, surtout pour son principal client est le groupe Caterpillar.

La société TIM a été fondée en 1948 et reprise par le groupe allemand Fritzmeier en 1991. Elle a subi au début des années 2010 la concurrence des pays de l’Est et la crise du BTP. Son chiffre d’affaires a été divisé par trois entre 2012 et 2016, à 50 millions d’euros. En 2016, TIM avait déjà licencié 123 salariés.

(Pierre Savary, édité par Yves Clarisse)

Réagir à cet article

Retrouvez l’actualité des sociétés citées dans cet article

Investissements, dirigeants, production, ...

avec Industrie Explorer

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus