Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Matières premières

Le cyclone Enawo affaiblit la production de vanille à Madagascar

Franck Stassi , ,

Publié le

Environ 30% des cultures malgaches de vanille auraient été affectées par le passage du cyclone Enawo, qui a provoqué la mort d’au moins 78 personnes. Les prix étaient déjà orientés à la hausse.

Le cyclone Enawo affaiblit la production de vanille à Madagascar

A Madagascar, environ 30% des cultures de vanille auraient été endommagés suite au passage du cyclone Enawo, d’après Reuters. Le cyclone de classe 4 (sur une échelle de 5), qui a provoqué, à l’heure où nous écrivions, la mort d’au moins 78 personnes et 400 000 sinistrés.

"Avec des prix élevés et une vanille de mauvaise qualité, cette catastrophe annonce une saison catastrophique. Les gens commencent déjà à ramasser la vanille immature", a indiqué à l’agence de presse le président du groupement des exportateurs de vanille, Mamy Razakarivony. La récolte devait officiellement débuter le 20 juin, au terme de 9 mois de mûrissement.

"Des effets extrêmes"

"Le cyclone a enflammé un marché déjà très volatile. Les approvisionnements mondiaux étaient déjà serrés et les prix étaient à un niveau record. Tous les espoirs se sont concentrés sur une grande récolte saine attendue à Madagascar, producteur de 80% de l'approvisionnement en vanille dans le monde. Les effets d’Enawo sur le marché de la vanille seront extrêmes. Il n’y aura tout simplement pas assez de vanille pour répondre à la demande mondiale", explique la présidente du transformateur américain Cook flavoring company, Josephine Lochhead.

Ces dernières années, le prix des gousses "premium" de vanille de Madagascar n’a cessé de grimper, rappelle Cook flavoring company : de 11 dollars par livre en 2011, il est passé à 54 dollars en 2014, pour atteindre 113 dollars en 2015 et 193 dollars en 2016.

Au cours des dernières semaines, sous l’effet des craintes liées au passage du cyclone, ce prix a de nouveau doublé. Début 2016, l’industrie malgache de la vanille avait été secouée par des révélations sur les dérives de certains producteurs, qui récoltaient leurs gousses en avance et stockaient celles-ci de manière inadaptée dans l’espoir de limiter le risque de vol et de capitaliser sur la hausse des prix.

Réagir à cet article

1000 INDICES DE REFERENCE

  • Vous avez besoin de mener une veille sur l'évolution des cours des matières, la conjoncture et les coûts des facteurs de production
  • Vous êtes acheteur ou vendeur de produits indexés sur les prix des matières premières
  • Vous êtes émetteur de déchets valorisables

Suivez en temps réel nos 1000 indices - coût des facteurs de production, prix des métaux, des plastiques, des matières recyclées... - et paramétrez vos alertes personnalisées sur Indices&Cotations.

 

LES DOSSIERS MATIERES

 

 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus