Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Le chinois Tsinghua Unigroup investit 70 milliards de dollars dans trois méga usines de semiconducteurs

Ridha Loukil , , , ,

Publié le

Après avoir lancé la construction d’une méga usine de mémoires Flash 3D, le chinois Tsinghua Unigroup s’apprête à démarrer la création de deux autres grandes unités de production de circuits intégrés. Un investissement total de 70 milliards de dollars qui vise à le propulser à la troisième place mondiale dans les semiconducteurs en 2020, derrière l’américain Intel et le coréen Samsung.

Le chinois Tsinghua Unigroup investit 70 milliards de dollars dans trois méga usines de semiconducteurs
Zhao Weiguo, PDG de Tsinghua Unigroup lors de la remise du Prix de personnalité économique de l'année 2016
© Vict Zhang

Tsinghua Unigroup, la société holding qui sert de fer de lance à l’offensive de la Chine dans les semiconducteurs, enchaine les investissements industriels. Après avoir lancé, à la fin de 2016, la construction, à Wuhan, d’une méga usine de mémoires Flash 3D, il s’apprête à démarrer la création de deux autres grandes unités de production de circuits intégrés électroniques, l’une à Chengdu, l’autre à Nanjing. L’investissement consacré à ces trois projets atteint la bagatelle des 70 milliards de dollars sur 4 ans. C’est-ce que son PDG Zhao Weiguo a dévoilé lors de la réception, le 11 janvier 2017, du Prix de la personnalité économique de l’année 2016 qui lui a été décerné par le quotidien Sina Finance.

Course à l'autosuffisance de la Chine

L’usine en construction à Wuhan pour un investissement de 24 milliards de dollars est censée donner à la Chine une base de production de puces mémoires. Elle devrait démarrer la production au courant de 2018 de mémoires Flash 3D selon une technologie développée conjointement par le chinois XMC, filiale de Tsinghua Unigroup depuis juillet 2016, et l’américain Cypress Semiconductor. Au terme du projet en 2020, elle disposera d’une capacité mensuelle de 300 000 tranches de 300 mm de diamètre d’une valeur annuelle de plus de 10 milliards de dollars.

Les deux autres projets d’usines représentent ensemble un investissement de 46 milliards de dollars. Zhao Weiguo ne précise pas le type de circuits intégrés qu’elles vont produire. Mais il pourrait s’agir là aussi de puces mémoires Flash ou Dram, dont la Chine a fait une obsession dans sa course à l’autosuffisance dans les semiconducteurs. Selon les chiffre de SIA, le syndicat professionnel de cette industrie aux Etats-Unis, l’Empire du milieu a englouti 30% de la production mondiale de puces électroniques en 2015 mais n’en a produit que 4%.

Plus de 1 milliard de puces livrées en Chine en 2016

L’ambition de Zhao Weiguo est de réduire cette dépendance et de faire de son groupe le numéro trois mondial du secteur en 2020. Une place âprement disputée en 2016 par les américains Broadcom et Qualcomm, selon les prévisions d’IC Insights, derrière leur compatriote Intel et le coréen Samsung Electronics. « Compte tenu du rôle stratégique des puces électroniques, le développement d’une industrie nationale de circuits intégrés revêt une signification très importante et de grande envergure », a-t-il affirmé dans sa locution lors de la cérémonie de remise des prix.

Tsinghua Unigroup dispose aujourd’hui de trois sociétés « fabless » de circuits intégrés électroniques, RDA Microelectronics, Spreadtrum Communications et Unigroup Guoxin (ex-Tongfang Guoxin Electronics), qu’il a rachetées entre 2013 et 2015 pour un investissement total de 3,7 milliards de dollars. Zhao Weiguo affirme que son groupe a livré plus de 1 milliard de puces en 2016, le quart des besoins de la Chine pour les pièces d’identité et le tiers de besoins du pays des cartes SIM de téléphones mobiles. En 2014, Tsinghua Unigroup aurait figuré à la 36 e place des fournisseurs de semiconducteurs dans le monde selon IC Insights, avec un chiffre d'affaires cumulé de ses trois sociétés dans le secteur de seulement 1865 millions de dollars.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus