Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

Le Brésil donne son feu vert au gaz de schiste, GDF Suez en profite

Sylvain Arnulf , , , ,

Publié le

GDF Suez fait partie des quatre compagnies étrangères, en plus de Petrobras, autorisées à exploiter des gisements de gaz naturels et de gaz de schiste au Brésil.

Le Brésil donne son feu vert au gaz de schiste, GDF Suez en profite © Uggboya - Flickr - C.C.

Le Brésil s’ouvre au gaz de schiste. Le pays a attribué des concessions pour l’exploitation de gaz naturels et de gaz de schiste, le jeudi 28 novembre. 72 blocs sur 240 ont été adjugés. La compagnie brésilienne Petrobras a raflé 49 des 72 permis, selon l’AFP. Quatre compagnies étrangères se sont vu concéder des blocs : la Française GDF Suez en fait partie. Ces enchères auraient rapporté 165 millions de reais (environ 72 millions de dollars) à l'Etat brésilien.

décision controversée

Selon la dirigeante de l'Agence nationale du pétrole, Magda Chambriand, il s’agit de "semer la culture" de l'exploration et de l'exploitation de gaz naturel au Brésil. Mais la décision ne fait pas l’unanimité. L l'Institut socio-environnemental (ISA) brésilien a par exemple  dénoncé cette décision, pointant les risques environnementaux. La fracturation hydraulique "suscite une énorme polémique dans tous les pays, en raison de ses énormes impacts environnementaux, raison pour laquelle certains pays comme la France l'ont interdite. Aux Etats-Unis, où cette technique est employée, le nombre de plaintes pour pollution des eaux augmente", a souligné l’institut. L’ANP a promis d’encadrer ces permis en instaurant des normes environnementales.

GDF suez croît au Brésil

GDF Suez, en décrochant ces permis, confirme son développement au Brésil. Le 14 novembre, le groupe français annonçait avoir signé un accord avec le géant minier Vale S.A afin d’acquérir sa participation de 20 % dans deux blocs d’exploration de gaz dans le bassin onshore de Parnaiba, situé dans le nord-est du pays. Un puits d’exploration doit être mis en service dans chacun des deux blocs, situés dans des zones sous-explorée, d’ici mars 2014.
 

Réagir à cet article

Les entreprises qui font l'actu

 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus