Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

PME-ETI

Le bisontin Digital Surf colorise des surfaces microscopiques en 3D

, ,

Publié le

Made in France

Le bisontin Digital Surf colorise des surfaces microscopiques en 3D
Le logiciel Mountains a révolutionné le secteur de l’imagerie.
© D.R. ; Jean-Claude MOSCHETTI / Réa

La PME Digital Surf de Besançon (Doubs) veut faire de Mountains, son logiciel d’imagerie et d’analyse de données, un standard international pour utilisateurs de microscopes. C’est en bonne voie. Plusieurs grands fabricants tels que Zeiss, Leica ou Nikon livrent leur matériel en intégrant le logiciel.

"Notre ambition est que Mountains devienne pour les microscopes ce que Windows est pour les ordinateurs", affirme Christophe Mignot, le diri­geant et fondateur de Digital Surf. Disponible depuis février 2016, la version 7.2 du logiciel a révolutionné le petit monde des microscopes électro­niques à balayage (MEB). Grâce à sa puissance de calcul, Mountains permet en trois secondes de reproduire en 3D les images plates fournies par ce type de microscope, et ce à l’échelle du nanomètre.

Cet outil de visualisation révèle des informations nouvelles sur les propriétés de surfaces fonc­tionnelles étudiées. Forme, volume, rugosité d’un tableau de bord, épaisseur de l’encre de billets de banque, effica­cité d’une crème cosmétique, structure du revêtement des semelles de ski, les applica­tions sont innombrables. Aujourd’hui, Mountains 7.3 va plus loin. Il peut coloriser rapidement des images noir et blanc générées par les MEB. En un clic, les objets étudiés deviennent jaunes, rouges, bleus… pour une lec­ture simplifiée. Aupa­ra­vant, les chercheurs pouvaient passer plusieurs heures sur cette opération manuelle.

Pour proposer la 3D et la colorisa­tion rapide des images de MEB, il a fallu quatre années de recherche. Lancé en 1996, traduit en onze langues, avec 10 000 licences installées, Mountains est une solution "unique au monde". Les ventes sont en progression régulière, une belle réussite pour Digital Surf (34 salariés, 3,75 millions d’euros de chif­fre d’affaires). 

Lucie Thiery

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus