Usine Nouvelle

S’inscrire à la newsletter
Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

La Société Ardennaise Industrielle passe des machines à laver aux moteurs

, ,

Publié le

La Société Ardennaise Industrielle va stopper son activité machines à laver et se tourner vers la production de moteurs. La première des deux lignes d'assemblage est d'ores et déjà achevée, le chantier de la seconde vient de débuter. Cette métamorphose industrielle représente un investissement de 16 millions d'euros.

La Société Ardennaise Industrielle passe des machines à laver aux moteurs © Electrolux

Le préfet des Ardennes s'est rendu le 16 novembre dans l'usine de Revin (Ardennes) de la Société Ardennaise Industrielle (SAI). Un plan d'investissements de 16 millions d'euros est en cours sur le site. Deux lignes d'assemblages de moteurs sont en cours de construction.

L'implantation de la première ligne touche à sa fin. Elle produira des moteurs universels pour les machines d'Electrolux, avec qui la SAI a signé un contrat d'une durée de sept ans pour livrer 1,2 million d'appareils chaque année.

22 salariés supplémentaires embauchés

D'ici la fin 2016, l'ancienne activité de production de machines à laver aura disparu. Le site ardennais accueillera la nouvelle ligne de production de petits moteurs BLDC tubulaires destinés à la domotique (volets roulants), pour des tondeuses à gazon, des éoliennes, des robots ménagers, des aspirateurs industriels.

Certifiée ISO 9000, cette chaîne a été en partie achetée en France à l'entreprise de l'Oise, Fodel. L'ensemble sera réceptionné à la fin du mois de décembre 2016. La ligne doit être opérationnelle au printemps pour un démarrage de la production en juillet 2017.

Selni, propriétaire de SAI, fonde de gros espoirs sur ces moteurs révolutionnaires, extrêmement silencieux et permettant 40 % d'économie d'énergie.

Pour l'heure, 184 salariés et dix intérimaires sont employés par la SAI. Mais avec l'arrivée des deux nouvelles chaînes de production, l'embauche de 22 opérateurs, régleurs, usineurs, conducteurs de lignes et employés de maintenance est d'ores et déjà programmée pour avril.

Pascal Remy

Réagir à cet article

Retrouvez l’actualité des sociétés citées dans cet article

Investissements, dirigeants, production, ...

avec Industrie Explorer

Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus